Acte de générosité/Un artiste ivoirien exhorte les enfants à prendre le chemin de l’école

Par Justin Kassy/afriquematin.net   

Initié par l’artiste Abou Nidal, le « Wara Tour » vise à célébrer l’excellence dans le milieu scolaire. Après plusieurs semaines passées dans différentes villes de la Côte d’Ivoire, l’artiste vient de signer l’apothéose de la caravane à Grand Bassam. C’était le samedi 17 juillet dernier en présence de nombreuses personnalités.

 L’occasion était bien indiquée pour le Commissaire du « War Tour 5 », Abou Nidal, de faire   parler son cœur, démontrant ainsi sa générosité légendaire. Ainsi, les meilleurs élèves des localités visitées à l’occasion ont eu droit à des récompenses, soit en numéraires ou en matériels didactiques et autres effets scolaires, notamment des sacs en énergie solaire avec des lampes intégrées, afin de permettre aux apprenants de bénéficier de l’électricité et de pouvoir étudier.

Les populations de Grand-Bassam ont répondu nombreuses à l’appel de l’artiste Abou Nidal

Poussant plus loin son acte social au-delà de l’entendement des élèves, l’artiste a décidé de les prendre en charges pendant deux mois, afin de leur permettre de se muer dans des activités saines.

A cet effet, il a, à cet effet, mis en relief la jeunesse consciente et studieuse, en les incitant à aller à l’école et à bien étudier.

« Vas à l’Ecole », a été le slogan sur lequel s’est appuyé « le papa bonheur », durant son parcours pour inciter, voire exhorter les enfants à reprendre le chemin de l’école au lieu de se faire exploiter dans les champs de la cacao-culture.  Une campagne qui a été suivie et a eu un impact sur la gestion agricole.

L’initiateur du « Wara Tour » a exhorté les enfants à se focaliser sur l’École.

La clôture des activités du « Wara Tour 5 » dans la ville balnéaire, ancienne capitale de la Côte d’Ivoire coloniale a été marquée par la présence des autorités administratives, des ministères, des élus locaux, des cadres du département,  des membres des  représentations diplomatiques, sponsors pour la cause des enfants.

Le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle a été sollicité à travers une séance de vaccination contre la Covid 19, sans toute fois omettre des dons faits à l’orphelinat de Grand-Bassam.

 

Les commentaires sont fermés.