Crise post-électorale 2011/ Amadé Ouérémi condamné à la prison à vie

 Par Guillaume Ahi (stagiaire), afriquematin.net

Amadé Ouérémi seigneur de guerre lors de la crise post électoral finira ses jours en prison. C’est le verdict retenu par la juste ivoirienne à l’endroit de celui qui se faisait appeler « Maitre du mont péko » dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire en 2011.

Depuis le 24 mars 2021, Amadé Ouérémi, le célèbre homme de guerre qui a fait régner la terreur lors de la crise post-électorale dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire fait face à la justice. « Assassinats massifs, viols, traitements inhumains et dégradants », tels sont les chefs accusations portées contre lui. Le théâtre de ces monstruosités s’est déroulé dans la ville de Duékoué.

Selon les chiffres rendus publics lors de l’audience par la Croix-Rouge, 817 personnes ont été exécutées en une journée à Duékoué. Après plusieurs jours de procès et de témoignages poignants, le parquet a rendu publique son verdict. Le seigneur de guerre a été condamné à la prison à vie assortie d’une amande de plus de 1 milliards de francs CFA.

 

Facebook