Côte d’Ivoire/« Affaire caution à 100 millions de FCFA de caution »/Basile Gouali Dodo (Pdci) recadre Alassane Ouattara (Rhdp)

“Notre pays n’a pas besoin de suivre les mauvais exemples en Afrique. Nous devons être l’exemple à suivre »”.

« Affaire caution à 100 millions de FCFA” en Côte d’Ivoire et autres tentatives exprimées de modification de la Constitution, c’est l’inquiétude qui habite l’ex-député Pdci-Rda et partant les Ivoiriens. Au nombre des soucis qui le hantent figure celle des  missions diplomatiques représentées sur le sol  ivoirien et qui selon lui  suivent régulièrement l’évolution de la situation sociopolitique à quelques encablures des joutes électorales d’octobre 2020 sont inquiètes. Voici son adresse au chef de l’Etat. 

 

« En effet, c’est le principe même de vouloir changer les règles du jeu à seulement 10 petits mois de l’élection présidentielle qui donne une connotation négative aux différents projets. Cela aurait fait moins jaser si nous étions à quatre (4) voire trois (3) ans des élections.

Laisser une porte ouverte à toute discussion pour un probable consensus sur la question comme le pense certains, c’est se rendre complice des velléités de modification de la loi fondamentale et du code électoral dont l’objectif clairement affiché est d’éliminer des candidats.

Laissons les choses telles qu’elles sont, mettons en place une commission électorale indépendante consensuelle dont la priorité sera de produire une liste électorale fiable, allons aux élections à la date constitutionnelle et on verra. Notre pays n’a pas besoin de suivre les mauvais exemples en Afrique. Nous devons être l’exemple à suivre ».


Merci !
Basile Gouali Dodo

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook