Vladimir Poutine met en garde contre le risque d’une «catastrophe nucléaire

Lors de la grande conférence de presse annuelle, le Président russe a averti des tendances qui peuvent mener à une «catastrophe nucléaire». Selon lui, le risque de ce scénario est sous-estimé.

La baisse du seuil d’utilisation d’armes nucléaires peut mener à une «catastrophe nucléaire», a déclaré le Président russe jeudi, lors de sa 14e grande conférence de presse annuelle.

«Il y a une tendance à la baisse du seuil d’utilisation [d’armes nucléaires, ndlr]. Il y a des idées de créer des ogives nucléaires de faible puissance. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’une utilisation globale mais d’une tactique. Mais la baisse du seuil peut entraîner une catastrophe nucléaire mondiale», a-t-il précisé. Il a également indiqué que le danger de ce scénario était sous-estimé.

«Cela semble impossible et pas si important. Mais, que Dieu nous en garde, si quelque chose de ce genre se produit, cela peut mener à la mort de notre civilisation ou, plus probablement, de notre planète», a-t-il martelé.

Selon Vladimir Poutine, une autre tendance «dangereuse» est l’utilisation de missiles balistiques «non-nucléaires».

«Nos partenaires américains y auraient renoncé mais cette idée existe […] Il s’agit d’une chose très dangereuse», a-t-il affirmé.

La grande conférence de presse du Président russe se déroule cette année ce jeudi, dans le Centre du commerce international de Moscou. Un nombre record de journalistes russes et étrangers a été accrédité à cette occasion, soit 1.702 personnes au total.

Sputniknews

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook