Tunisie/Le président hospitalisé

L’annonce du malaise du président tunisien Béji Caïd Essebsi, est survenue peu après deux attentats suicides qui ont frappé la capitale, tuant un policier et faisant au moins huit blessés, selon les autorités.

La porte-parole de la présidence tunisienne, Saïda Garrach, a confirmé que le chef de l’État avait été confié à l’hôpital militaire, un établissement public, “pour garantir la transparence. Le président de l’exécutif tunisien avait déjà été hospitalisé en fin de semaine dernière. Certaines sources indiquent que  “son état se stabilise”, et qu’il « va mieux, mais en même temps, son équipe médicale suit un ensemble d’analyses pour se rassurer davantage ». D’autres aussi rapportent qu’il est conscient mais « fatigué ».

À la tête de cet État du Maghreb depuis 2014 et premier président démocratiquement élu depuis la chute de Ben Ali, Béji Caïd Essebsi avait annoncé qu’il ne se représenterait pas au scrutin présidentiel de novembre prochain.

Source : france24.com avec AFP et AP

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook