Préparatifs du 59e défilé militaire : Où sont passés les 20 millions des Eaux et Forêts ?

Par Serikpa Djeckou De Sylva-Afriquematin.net

Les 454 agents des Eaux et Forêts réquisitionnés pour les préparatifs du 59 e défilé pour l’indépendance sont dans la désolation. Et pour cause, selon une source digne de foi, les 20 millions destinés au préparatif du défilé ont disparu dans les méandres de la forêt ivoirienne.

Dans quelques jours, la Côte d’Ivoire va célébrer son 59 e anniversaire. A cette occasion, les forces de l’ordre et de sécurité sont dans les préparatifs à Akouédo. Parmi eux, les 454 agents des Eaux et Forêts. Abandonnés à leur propre sort, ils ont manifesté leur mécontentement. Et pour cause, les 20 millions destinés au préparatif du défilé ont disparu entre les contreforts d’un baobab pour être ensuite emportés par les eaux de ruissellement et jetés certainement dans le Cavally.

A Akouédo où les préparatifs du défilé ont lieu, les agents des Eaux et Forêts ne bénéficient de rien contrairement à leurs collègues des autres corps. Selon un officier qui a voulu garder l’anonymat, pas de ration alimentaire pour eux. « Nous sommes abandonnés par nos chefs hiérarchiques ; certains de nos camarades malades sont obligés d’acheter eux mêmes leur médicament ». Et il poursuit : « En ce moment, toute la hiérarchie des Eaux et Forêts est avec nous. Mais au lieu de nous expliquer où sont passés les 20 millions, c’est le DG de la Sodefor qui nous apporte 200 boites de sardines et 500 sachets d’eau », affirme t-il. Mais les agents des Eaux et Forêts ne sont pas au bout de leur peine.

Selon une autre source digne de foi, certains militaires refusent que les Eaux et Forêts défilent avec la garde : « Ce n’est pas normal. Un corps ne peut pas empêcher un autre corps de défiler avec le drapeau de notre pays. Nous agissons conformément à nos textes et nous défileront avec notre garde. Je pars en ce moment à l’Etat Major pour régler le problème », nous révèle un autre officier des Eaux et Forêts joint au téléphone.

Pour savoir les raisons de la disparition des 20 millions et du refus des militaires de laisser les Eaux et Forêts défiler avec la garde, Hermann Aman, Chef de Service communication du ministère des Eaux et Forêts a promis nous recontacter. Affaire à suivre.

djeckoudesylva@gmail.com

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook