NTIC/ La Côte d’Ivoire sur les rails de l’intelligence artificielle .

Par Brou François/afriquematin.net

L’intelligence artificielle (IA), consiste à mettre en œuvre un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle. Cette technologie dite « émergente »   se retrouve implantée dans un nombre grandissant de domaines d’application qui croisent plusieurs techniques,  liés au processus dacquisition de connaissance.

Le  DG Hubert Zaourou Bahi, appelle les Ivoiriens à s’intéresser aux NTIC;

Cette recherche s’est développée récemment dans le monde entier au point de multiplier les applications dans le domaine des montages de voitures autonomes, des diagnostics médicaux, des assistants personnels, des finances algorithmiques et de la robotique industrielle. La Côte d’Ivoire qui s’est forgée dans ce moule technologique se trouve dans cette perspective nouvelle.

«  L’intelligence artificielle ou l’intelligence machine est une science qui étudie les procédés algorithmiques, capables de détecter certains besoins que les humains ne peuvent pas  réaliser, voire difficile à réaliser », révèle GongueréTéléyo Wilfried Ulrich, ce jeune ingénieur informaticien analyste-programmeur, responsable du service, réseau informatique et maintenance  d’une structure située à Abidjan Deux-Plateaux.

Pour Wilfried Ulrich cette nouvelle donne technologique permet de gagner en temps ,

Intervenant dans le domaine de la robotique et du déploiement, il note que  ce système  est un programme qui interagi à l’aide d’un serveur, c’est-à-dire  un programme qui est juste une réflexion, une idée, à la base, « qui vient des responsables étiques de l’administration de Google qui réfléchissent à juste simplifier un besoin aux internautes », explique-t-il. , En sa qualité de sachant, Wilfried Ulrich avance que « cela nous permet de gagner en temps », assure ce consultant free-lance  en intelligence artificielle dans une Ambassade.

Cette technologie est développée dans le secteur de l’automobile,  des Mines,  du  système éducatif avec l’inscription en ligne,dans le domaine de l’agriculture, dans les hôpitaux, où des interventions chirurgicales se font par des robots.Malheureusement dans ce domaine, l’Afrique est en retard, « mais toute fois on peut rattraper ce retard », estime l’analyste-programmeur.

L’équipe dirigée par le directeur général, Hubert Zaourou Bahi entend relever le défi de la technologie innovante

Selon le premier responsable de cette structure innovante, Hubert Zaourou Bahi,  l’informatique se développe de façon exponentielle en Côte d’Ivoire, les expériences et les connaissances sont sur place. Ce pays dispose d’intelligentsia. « Que les Ivoiriens fassent confiance aux entreprises locales  en leur confiant leur différents projets, parce que  toutes les compétences sont en place. Nous nous spécialisons dans le domaine juridique- nous disposons d’une application de qualité, à même de rivaliser avec tout autre domaine », affirme en outre cet  informaticien, patron de WorlDev..

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook