Mali-Culture/Fatoumata Yaranangoré allie œuvres d’art et Paix

Par Justin Kassy/afriquematin.net  

 La femme Africaine est un maillon important dans le développement de l’Afrique. Elle l’a été, elle l’entend l’être et l’entend demeurée encore davantage de nos jours.  Sa participation, sa détermination, son engagement, dans le développement de son Continent, sont évidents, encourageants, et surtout, rassurants. Les exemples sont légions.

Fatoumata Yaranangoré demeure une femme qui réunit toutes ces qualités cardinales.

Dans chaque pays africain, des femmes, de par leur apport, leur dévouement, aux causes nobles, s’illustrent éloquemment. Dans son pays d’origine, au Mali, Fatoumata Yaranangoré, responsable d’une agence de communication et d’évènements, demeure une femme qui réunit toutes ces qualités cardinales. Qualités qui lui donnent d’être qualifiée de femmes Africaines battantes, et surtout, Influenceuse, une vraie.

A son actif, plusieurs activités ont été organisées, entre autres la formation en Management et Développement personnel, l’organisation de Festival Kawral, dont celui qui vient de se tenir à Paris, un festival qui n’est autre qu’un rempart culturel pour la paix. La culture contre le racisme et l’obscurantisme, pour vivre dans un monde de paix. Sur ses conseils avisés, des jeunes filles s’investissent dans l’art plastique et le bricolage à Goma en RDC.

Aussi, il ressort de certaines indiscrétions que le « Festival Kawral » a connu un succès éclatant. Ce résultat va encore motiver davantage, car Fatoumata Yaranangoré compte étendre ses activités au niveau de chaque pays, où le besoin se fera sentir, notamment en Afrique.