Innovation/ Pour les étudiants et les startups : Nestlé, Kinaya Ventures et Elle-CI lancent le programme « Spring Fellowship »

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net

Le Directeur Général de Nestlé Atlantic Cluster, Thomas Caso

La salle Abissa de l’hôtel Pulman Plateau a servi de cadre, ce mardi 18 juin 2019, au lancement à Abidjan, de Spring Fellowship, un programme d’accélération qui permet aux startups technologiques africaines et aux étudiants en master d’obtenir des opportunités d’affaires avec de grands groupes.

Spring Fellowship est une initiative de Kinaya Ventures qui est une plateforme « Open Innovation » basée à Dakar et Abidjan, dont la mission est de mettre en relation les startups africaines prometteuses avec les grandes entreprises et les investisseurs afin de les aider à se développer et à promouvoir l’innovation en Afrique.

Laissa Mouen de Kinaya Ventures, initiatrice de du programme Spring Fellowship (avec le micro),

Le Spring Fellowship, produit de Kinaya Ventures, est donc un programme d’amélioration des compétences dédié aux entrepreneurs innovants et aux intra-preneurs. Dans le cadre de ce programme, Nestlé R et D est le premier partenaire à annoncer sa participation avec 4 challenges d’innovation qui impacteront positivement l’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie alimentaire. Il s’agit pour les startups et les étudiants désireux de prendre part à cette compétition d’innovation technologique de réagir dans les quatre domaines suivants : réinventer l’emballage pour aliments et boissons (conformément à l’objectif de préservation de l’environnement du groupe Nestlé, dont le PDG s’est fixé jusqu’à 2025 pour rendre tous les emballages Nestlé recyclables ou réutilisables), réinventer la distribution alimentaire, réinventer le conteneur de plantules ( sachets pépinières) et réinventer la nutrition maternelle.

Pour le Directeur Général de Nestlé Atlantic Cluster, Thomas Caso, depuis plus de 150 ans, les produits Nestlé se sont imposés sur le marché grâce à la Recherche et au Développement (RD).  L’innovation a donc un rôle critique à jouer pour répondre au besoin de proposer aux consommateurs des produits de qualité et de sécurité. La participation de Nestlé au programme Spring Fellowship sous la bannière « Nestlé R&D innovation challenge » qui cible principalement les startups locales et les étudiants de six pays d’Afrique s’inscrit en droite ligne de sa politique de Recherche et de Développement consistant à développer de nouvelles innovations de produits répondant aux besoins des consommateurs locaux.

Une vue des conférenciers

Dans cette initiative plus que louable, Kinaya Ventures représentée par sa co-fondatrice Laissa Mouen, modératrice du jour, a également pour partenaire l’entreprise de presse en ligne Elle Côte d’Ivoire qui envisage par ce programme, selon sa Directrice Générale, Mme. ODJO Bella Korede, de créer, en collaboration avec des startups spécialisées en MarTech et AdTech, une solution de newsletter dédiée à partir de WhatsApp, améliorant la gestion de la relation client et le partage de contenus.

Cela, d’autant plus que les femmes, grande cible de son journal, ont une part importante dans l’usage de l’outil internet, au regard des statistiques révélées à l’assistance: 89%  des femmes africaines décisionnaires ou co-décisionnaires d’achat. 48%  des femmes africaines influencées par Internet. 44%  des femmes en Côte d’Ivoire connectées à internet. 69%  des femmes en Côte d’Ivoire gagnent leur vie.

 La journaliste a par la suite procédé à la présentation de l’outil dont elle a la gestion depuis mars 2017 en Côte d’Ivoire et qui se trouve être une plate-forme destinée aux femmes mais aussi aux hommes.

Madame Céline Worth, responsable du programme pour une nutrition accessible, Société produits Nestlé Suisse, a pour sa part fait une présentation du Groupe Nestlé à partir de son objectif originel portant sur le slogan : Améliorer la qualité de vie et contribuer à un avenir plus sain.

Au travers d’un histogramme, elle a par la suite fait l’historique de l’évolution des produits Nestlé allant de 1866 à 2018. Des sujets comme les valeurs de Nestlé, Nestlé en un coup d’œil, portefeuille de produit large, Nos innovations et une vidéo intitulée « le respect de nos engagements – dix ans d’impact, ont été étalés par la Madame Worth.

La dernière intervention fut celle de Madame Joelle Abega Ayouomi, Directrice du centre de recherches et développement de Nestlé Abidjan. Dans un exposé fort apprécié, l’impétrante est intervenue sur « La Recherche et Développement Nestlé en Afrique Subsaharienne : le cas de la Côte d’Ivoire » qui lui a permis de présenter le centre de recherches de Yopougon et la ferme expérimentale de Zambakro. Il s’est ensuivi des échanges entre les journalistes et les organisateurs qui ont permis de comprendre davantage les contours du projet dont la date butoir des candidature est fixée au 07 juillet 2019.

GALERIE PHOTOS OFFERTE 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook