Culture-Prix Théâtre RFI/Une haïtienne remporte le trophée

 

Décerné à l’actrice haïtienne Gaëlle Bien-Aimé pour sa pièce Port-au-Prince et sa douce nuit, le Prix Théâtre Rfi 2022 a été remis le dimanche 25 septembre à Limoges dans le cadre du festival « Les Francophonies-Des écritures à la scène ».

 Présidé cette année par la comédienne et présidente des Récréâtrales, Odile Sankara, a salué l’esprit qui a prévalu lors de cette édition. Elle reconnaitra en substance que cette pièce atmosphérique, hyper visuelle où, de bout en bout, la ville plongée dans une nuit inquiétante s’invite dans le huis clos de ce couple « aux noms hérités de la mythologie vaudou, une pièce où l’écriture traverse tous les registres de la langue, quotidienne, érotique et poétique », indique-t-elle.

 Pour l’histoire, « Port-au-Prince et sa douce nuit » est une histoire d’amour qui se passe dans le corps et les yeux de deux personnages fatigués qui traversent la ville dans des souvenirs limpides. Le temps se dilue et dehors il n’y a ni lampe ni lune ni sémaphore. Dans cette chambre, le couple garde une bougie allumée.

Comment s’aimer dans une ville qui s’effondre ? Comment aimer sa ville mais forcer d’envisager le départ pour ne pas crever ? Cette nuit interminable commence par un baiser, un poème anxieux, elle traverse la fenêtre de cette chambre avant de couvrir la ville d’une douceur ténébreuse.

 Journaliste, comédienne, humoriste, auteure, metteure en scène et cofondatrice d’Acte, École d’Art Dramatique, Gaëlle Bien-Aimé, née à Port-au-Prince, est également activiste et membre de l’organisation féministe Nègès Mawon.

,

 Source : rfi.fr avec afriquematin.net