ads bas

Commémoration du 25ème anniversaire du décès de Houphouët-Boigny/Jean Noël Loukou fait l’inventaire

ads bas

« Tous les Ivoiriens doivent tirer les leçons de leur passé, de l’évolution du pays et de leur présent par un devoir d’inventaire, un devoir de repentance et un devoir de mémoire », a déclaré le samedi 27 janvier 2018 dernier, à Yamoussoukro, le Pr Jean Noël Loukou, secrétaire général de la Fondation internationale Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Il s’exprimait ainsi à l’occasion du lancement des activités de commémoration du 25ème  anniversaire du décès du père de la nation. Selon lui, Houphouët-Boigny a légué à son pays un immense héritage matériel par ses multiples et remarquables réalisations économiques, sociales, et culturelles. Un héritage immatériel constitué par sa pensée, les valeurs permanentes de paix, de dialogue, de tolérance et de solidarité, et un héritage politique que constitue le parti qu’il a créé à savoir le PDCI et sa doctrine, l’houphouétisme. Il s’agit dans le cadre de l’inventaire de voir ce que les Ivoiriens ont fait de toute son œuvre immense, ce qui reste et comment les fructifier, a précisé l’expert des sciences humaines.  Ils ont également un devoir de mémoire, d’obligation morale de se souvenir du grand homme de son action au service du pays, de son continent et du monde. « Ce devoir prend la forme des journées de souvenir pour la date anniversaire de sa naissance et celle de son décès », a-t-il fait savoir.
La commémoration de cet anniversaire est prévue tout au long de l’année 2018 et chaque mois aura une thématique en rapport avec la vie politique et l’action historique du grand homme. Les activités atteindront leur point d’orgue dans le dernier trimestre de l’année avec la tenue du colloque international sur l’œuvre de paix de Félix Houphouët-Boigny.

Source : Aip avec afriquematin.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.