ads bas

Autofinancement de l’Union africaine/Alassane Ouattara rejoint Paul Kagame

ads bas

Il y a un an, quand Paul Kagame a présenté son projet d’autofinancement de l’Union africaine(UA), inspiré notamment par le banquier Donald Kabéruka et le développeur Carlos Lopes, tout le monde a applaudi, à Addis Abeba. Mais ensuite, plusieurs pays dont l’économie repose sur le commerce international ont commencé à faire leurs comptes. Du coup, lors de cette session de ce  30ème  sommet, l’Egyptien Abdel Fattah al-Sissi et le Sud-Africain Jacob Zuma ont exprimé de sérieuses réserves à l’égard de la future taxe à 0,2 % sur les produits importés. Pour ne rien arranger, ces deux chefs d’Etat et plusieurs autres sont soumis actuellement aux pressions de Donald Trump qui n’aime pas voir ses partenaires commerciaux créer de nouvelles taxes. Mais  l’idée émise par le président rwandais a enregistré des alliés et des soutiens, avec plus d’une vingtaine de  chefs d’Etat du continent, dont le président ivoirien Alassane Ouattara, qui ont déjà fait adopter la mesure dans leur pays. Il reste aux experts de devoir trouver des astuces, voire des dérogations, afin que tout le monde accepte la taxe pour que l’Institution prenne enfin son destin en main. Faut-il rappeler que ce 30ème sommet qui a pris fin hier  lundi 29 janvier a vu la présidence confiée au président Rwandais Paul Kagame qui succède au guinéen Alpha Condé.

 Source : rfi.fr avec afriquematin.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.