Zoukougbeu/ Le Haut conseil des burkinabés investi son représentant

Par Bernard N’dri-correspondant permanent/afriquematin.net

La coopération Ivoiro-burkinabé est une réalité dans le département de Zoukougbeu , a affirmé Zéré Yanlé, maire de la commune . Cette adresse a été faite à l’occasion de la cérémonie d’investiture du commissaire général du Haut conseil du Burkinabé vivant dans la circonscription, Ouédraogo Ousmane, le dimanche 28 mai dernier.

Le premier responsable a ensuite fait savoir  à ses hôtes que  les relations existant entre leur communauté et   le peuple Niaboua sont au beaux fixes, vue  la  cohésion sociale  magnifiant les relations les deux pays-frères. En sa qualité de  délégué consulaire du Burkina Faso  du département de Daloa, Kobiagda Pascal   a invité le nouveau commissaire à être un homme intègre.

Le  vice-président national du Haut conseil des Burkinabés de Côte d’Ivoire pour l’Union,  la réconciliation et le développement  (HCB-CI), chargé de l’organisation , Traoré Issa Rouamba, a rappelé les prérogatives de cette entité. Pour lui «  cette parfaite coopération  est nécessaire pour le développement de la Côte d’Ivoire et du Burkina-Faso ». Il a exhorté  au renforcement  et à la consolidation des relations  Ivoiro-Burkinabé, en œuvrant pour la paix et en respectant les us et coutumes du département  et surtout à  être à l’écoute de sa communauté.

 Ouédraogo Ousmane, a  remercié  les membres de sa communauté pour la confiance placée en sa personne. Il a pris l’engagement  à travailler  en harmonie avec toutes les forces vives  résidant dans  département.

Le Chef de cabinet, Désiré Kouassi  qui représentait le préfet de la localité  a  en son  nom, félicité le promu. «Votre rôle est déterminant,  nous comptons sur vous pour pérenniser la cohésion sociale à Zoukougbeu,  à travers le respect de la hiérarchie,  de l’autorité locale et ensuite de vos tuteurs»,  a-t-il conseillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.