Soudan/ Les figures de l’ancien régime d’Omar el-Béchir, arrêtées juste après leur sortie de prison

ads bas

 Par Demoyé Kouassi, Afriquematin.net

Les figures au pouvoir sous le président déchu Omar el-Béchir, ont été de nouveau arrêtées lundi, un jour après leur sortie de prison, a rapporté RFI.

A la suite du coup d’Etat survenu la récemment contre le gouvernement de transition au Soudan, plusieurs figures de l’ancien régime d’Omar el Béchir, sont sorties de prison, avant d’être de nouveau arrêtées. Ces libérations avaient fait l’objet de critiques de la part des opposants au régime militaire. La télévision d’État a rapporté en soirée que le général Burhan avait limogé le procureur général par intérim qui avait ordonné ces libérations.

Parmi les figures de l’ancien régime qui ont été libérées puis arrêtées, il y a notamment Ibrahim Ghandour, représentant du Parti du congrès national et ministre des Affaires étrangères sous el-Béchir, ainsi que des cadres de l’armée et des services de renseignement du régime de Béchir, Mohamed Hamid Tabidi et le général Al-Shazly Hamed Al-Madeh.

Il faut signaler que les dirigeants civils arrêtés lors du coup d’État du général Burhan sont toujours introuvables, a indiqué lundi leur avocat Kamal al-Jizouli, qui s’inquiète de leur santé et de possibles suites judiciaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.