ads bas

Secourisme: plusieurs journalistes ivoiriens à l’école de la Croix-Rouge

ads bas
Une journaliste en plein exercice de réanimation

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net

Comment est organisé le Mouvement de la Croix-Rouge? Comment travaille la Croix-Rouge? et quelles en sont ses missions et son mandat? Voici quelques préoccupations majeures sur lesquelles ont porté un atelier de presse organisé par les responsables de la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire au Centre de Secourisme de la Croix-Rouge d’Adjamé le 17 août 2017. Ouvert par le Docteur Lia, Chef de Département DCMR, cet atelier qui s’inscrit dans un cadre d’instruction et de formation pratique à l’art du secourisme a enregistré la participation de plusieurs organes de presse écrite et presse en ligne.

Débutés à 9 heures, les travaux ont été dirigés par Madame Léa Doua, Chargée de Communication de la CICR et par M. Franck Gaba, en charge de la Communication à la CRCI. Durant quatre heures d’horloge, les journalistes ont d’abord assisté à un film institutionnel intitulé « Histoire d’une idée » qui rappelle les grandes étapes de la vie de la Croix-Rouge allant de l’engagement de son fondateur, Henry Dunant, jusqu’à l’assistance aux victimes de conflits armés et d’autres situations de violence.

Ce film a montré également les grandes mutations qui se sont opérées au sein de cette organisation pour devenir un véritable instrument d’aide humanitaire dans les situations d’urgence, et qui s’emploie également à promouvoir le respect du droit international humanitaire et son intégration dans les législations nationales. Le deuxième point a été ensuite celui de l’épineuse question de savoir comment intégrer les nouvelles technologies au secteur associatif de sorte à éliminer les intermédiaires.

La Croix-Rouge de Côte d’Ivoire a trouvé une réponse appropriée à cette préoccupation par la création d’une application smartphone dont les fonctionnalités sont multiples. Cette application permet à ses utilisateurs de s’enregistrer facilement à travers son numéro de téléphone et de manière sécurisée. C’est un projet, selon M. Joël Ebou, qui a pour intérêt d’amener des millions de personnes à adhérer facilement aux différents programmes, de faciliter la communication entre la Croix-Rouge et ses membres de sorte à pouvoir trouver assez rapidement des solutions aux situations d’urgence notamment le manque de sang ou toute autre donation.

Pour une meilleure appropriation des termes de référence par les journalistes, des travaux de groupe ont été organisés sur trois thèmes: Mission et Mandat de la Croix-Rouge, Les principes fondamentaux et les composantes du Mouvement et ses activités. La dernière activité de cet atelier a été celle relative à la formation pratique sur les gestes qui sauvent. Notons par ailleurs que les journalistes ont également eu droit à un film Panorama et une présentation du Centre Juan Carlos.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.