Musique-Guinée-Conakry/ Aminata Condé, la nouvelle coqueluche qui fait déjà sensation

Par Justin Kassy/afriquematin.net 

 Le Vendredi 7 octobre dernier, la nouvelle coqueluche de la musique guinéenne Aminata Condé alias MiMi Paya Paya a donné une conférence de presse en prélude à son concert dédicace qui aura lieu le vendredi 02 décembre prochain au Palais du Peuple. Au cours de cette rencontre avec les hommes de média et la presse, MiMi a donné tous les détails relatifs à son premier album.

Composé de plus d’une dizaine de titres, dont « Femme battante », le titre phare, cet opus relate plusieurs thèmes ; entre autres, l’amour, les faits de société, le pardon, la paix et la cohésion sociale.

Dotée d’un courage, d’une détermination et d’une patience inégalables, Aminata Condé est, depuis 2016, dans l’univers de la musique dans son pays.

Dotée d’un courage, d’une détermination et d’une patience inégalables, Aminata Condé est, depuis 2016, dans l’univers de la musique dans son pays, la Guinée, et l’on peut se permettre d’affirmer qu’elle a retenu ce qu’elle considère comme avantages professionnels, commerciaux, économiques, humains, sociaux, etc, dans la musique. Métier sur lequel, elle a finalement jeté son dévolu.

  Nonobstant ces cinq années d’attente avant de se signaler sur le marché discographique guinéen avec ce tout premier album « Femme battante », Aminata Condé vient de se défaire des lourdeurs sociales.  Un titre éponyme d’autant plus que MiMi Paya Paya, avec les péripéties de son parcours à elle, est connue et reconnue à juste titre, comme une femme battante, une femme déterminée, qui avance.

L’artiste explique le choix du titre pour démontrer sa bravoure et le courage des femmes qui se battent quotidiennement pour subvenir aux besoins de leur différente famille. «  j’ai choisi ce titre par réflexion car -je suis une femme issue d’une femme battante, – et pour moi toutes les femmes de la Guinée sont des battantes, d’où le choix de ce nom », a-t-elle affirmé.