Région du Haut-Sassandra/ Les couturiers stylistes modélistes valorisent leurs œuvres

Par Franck Elisé Bouabré, correspondant afriquematin.net

La deuxième édition du défilé de mode nommé Bahonnon 2022, a eu lieu ce samedi 1er octobre 2022 dans l’enceinte de la salle des spectacles du centre culturel de Daloa. Organisée par l’association des couturiers stylistes modélistes de la région du Haut-Sassandra, cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la valorisation de la mode.

Les artisans du monde de la mode sont venus nombreux des quatre coins de la région Haut-Sassandra pour célébrer leur métier. Cette mobilisation n’a pas laissé le choix aux différentes autorités administratives de prendre part à ce grand rendez-vous pour rendre un vibrant hommage à nos vaillants artisans de ladite région. Aux nombres desquelles, le directeur régional de l’artisanat, le directeur régional du ministère de la jeunesse et du directeur de la chambre des métiers.

Le président de l’association des couturiers stylistes modélistes de la région du Haut-Sassandra, Doumbia Mamadou visiblement heureux a félicité ses collaborateurs pour la réussite de cet événement qui a réuni un parterre de personnalités. Il a également témoigné sa reconnaissance aux autorités de la région, en particulier le maire de la commune de Daloa, Stéphane Gbeuly pour son implication majeure dans la réussite de cette soirée. Toujours, selon le responsable de l’association, les objectifs de cette deuxième édition sont entre autres : créer dans un premier temps un cadre de retrouvailles entre les acteurs de la mode, sensibiliser les parents sur l’importance de la couture afin d’encourager leurs enfants à pouvoir s’intéresser au métier de la couture qui, à l’en croire nourrit bien son homme. « Nous voulons à travers cette rencontre festive, interpeller les parents sur l’importance du métier de la couture. Ils doivent encourager leurs enfants à prendre ce métier à bras le corps. Souvent on a l’impression que notre domaine d’activité est sous-estimé et négligé. C’est pour cette raison que nous voulons mettre à la face du monde la beauté de nos œuvres », a t-il expliqué.

Le directeur régional de l’artisanat, représentant le ministre de l’artisanat a, pour sa part souligné que cette cérémonie démontre parfaitement que la cohésion règne au sein de la famille des stylistes.  C’est pourquoi, il a tenu à saluer cette initiative avant de les féliciter. Poursuivant, il a encouragé les acteurs de la mode à pérenniser cette activité qui permet de fédérer tous les stylistes.

 Venu spécialement pour l’événement, le célèbre styliste Melaine Koffi, parrain artistique, s’est quant dit être heureux et honoré pour cette grande marque de considération à son égard.  Il s’est aussi réjoui des progrès de ses confrères de la région du Haut -Sassandra. Le parrain artistique n’a pas manqué d’ajouter que beaucoup reste à faire. Et cela doit obligatoirement passer par un recyclage ou des renforcements de capacités des acteurs. « Nous voulons encourager nos frères et sœurs à se faire former afin  d’embrasser une excellente carrière dans la couture. Le monde avance, il est temps de nous mettre également à jour vis à vis de la modernisation », a exhorté Melaine Koffi.

A cette cérémonie, le maire de la commune de Daloa, parrain de la cérémonie, s’est fait représenter par CHoilio Koné, officier d’état civil à la mairie de Daloa. Prenant la parole au nom du parrain, monsieur CHoilio Koné a exprimé sa satisfaction pour cette belle organisation. « Au nom du maire, monsieur Stéphane Gbeuly, je voudrais vous féliciter et vous remercier pour l’honneur que vous faites au maire. Je voudrais encore vous encourager à toujours travailler dans cette union sacrée. Ne vous négliger pas ! Votre métier est l’un des métiers noble du monde, Soyez en fiers », a-t-il insisté.

A cette occasion, les stylistes modélistes à travers leurs réalisations ont organisé un grand défilé qui a ébloui le public.

Rappelons que la  première édition du défilé de mode nommé Bahonnon s’est tenue en 2016.