Sports-Elections à la FITK/ Jean-Marc Yacé reçoit un soutien de taille

 Par Keren Bossouma/afriquematin.net

Dans le cadre de la reprise des élections à la fédération ivoirienne de taekwondo, en campagne, le candidat Jean-Marc Yacé a rencontré la ligue du district de Yamoussoukro ce samedi 08 octobre 2022.

Candidat à l’élection du président de la fédération ivoirienne de taekwondo qui se tiendra le 15 octobre 2022 prochain, Me Jean-Marc Yacé, était en campagne auprès de la ligue du district de Yamoussoukro après avoir rencontré celle de Bouaké ce samedi.

Après des contestations de ses adversaires, bien qu’il soit rétabli par la justice, le maire de Cocody a accepté de retourner aux urnes pour que son élection ne souffre d’aucune ambiguïté.

Très peu ont fait ce que Jean-Marc Yacé et son équipe ont fait à la tête de la fédération en huit mois, en témoigne son bilan. Face à la ligue de Yamoussoukro, Maître Zié, directeur de campagne du candidat, a présenté le bilan de Jean-Marc Yacé tout en soulignant que son candidat incarne l’humilité.

Le candidat Yacé a accepté de retourner aux urnes pour que son élection ne souffre d’aucune ambiguïté.

Entre autres la réforme de l’assurance avec des procédures d’application rapide et fonctionnelle, d’un nouveau contrat avec la CNPS incluant la retraite des maîtres de salle, la création d’un fonds social d’aide et de soutien aux maîtres de salle et aux acteurs de cet art, licenciés en difficulté et la numérisation des activités de la fédération.

Poursuivant, le directeur de campagne a également indiqué que ces huit (8) mois de gouvernance ont été marqués par l’adhésion de 4 000 nouveaux adhérents, de l’obtention de dix-huit (18) nouveaux clubs affiliés, vingt-huit (28) médailles remportées, la relance du championnat de Côte d’Ivoire avec des qualifications à l’intérieur du pays, la création d’une équipe nationale des cadets et des juniors qui ont représenté la Côte d’Ivoire en Israël et la formation au niveau international de Coachs.

Pour lui « Jean-Marc Yacé a été victime d’une injustice, car il est venu pour servir le Taekwondo », a dit le directeur de campagne. Avant d’inviter la ligue du district de Yamoussoukro à confirmer à nouveau le candidat Jean-Marc Yacé à la tête de la fédération ivoirienne de taekwondo le 15 octobre 2022.

Le candidat Yacé veut placer son mandat sous le sceau de la réconciliation entre tous les acteurs du taekwondo ivoirien se mettant au-dessus des problèmes de personnes pour l’évolution du Taekwondo en Côte d’Ivoire. « Je repars plus que confiant. Je repars avec 200 %. Les grands-maîtres de salle ont confirmé ce qu’ils avaient fait il y un an. Je leur dis merci d’être des hommes d’honneur », a souligné Maître Zié.

Le président de la ligue de Yamoussoukro, Maîtres N’guéssan Bruce, ceinture noire 6ème Dan séduit par le bilan du candidat en huit mois seulement à la tête de la fédération a rassuré le candidat Jean-Marc Yacé du soutien indéfectible de sa ligue.

« C’est le Taekwondo qui doit gagner, ce sont les maîtres de salle qui doivent gagner, ce sont les athlètes qui doivent gagner », note Yacé

Il a saisi l’occasion pour inviter les autres présidents de ligues à la responsabilité en faisant le bon choix le 15 octobre prochain. Notons qu’il a également rencontré les membres de la Ligue et au foyer les jeunes de Bouaké au foyer de ladite ville.

Pour le candidat Yacé « c’est le Taekwondo qui doit gagner, ce sont les maîtres de salle qui doivent gagner, ce sont les athlètes qui doivent gagner. Car c’est la fédération qui doit se mettre à leur disposition pour que la Côte d’Ivoire puisse être grandie au niveau sous-régional et international. En huit mois par la grâce de Dieu, nous avons fait beaucoup de choses », a dit Jean-Marc Yacé, soutenant que ce sont les maîtres de salle les vrais défenseurs du Taekwondo.