Mort du jeune gendarme à Toroguhé: une affaire de sorcellerie évoquée

MORT DU JEUNE GENDARME DE DALOA QU’EN EST-IL RÉELLEMENT ?

Le Lundi 1er Avril 2019 le Maréchal de Logis Modi Jaures Rivarol Amaffou en service à l’école de gendarmerie de Toroguhé Daloa à trouvé tragiquement la mort à son poste qu’en est il exactement ?
Effectivement il s’agit d’un suicide. Le jeune a sa naissance n’a pas été reconnu par son père il fut élevé par son grand père maternelle qui a tout fait pour lui jusqu’à ce qu’il soit gendarme. À la mort de se dernier le jeune gendarme prend un prêt pour honorer une dernière fois celui qui fût pour lui un père il organise des funérailles grandioses à l’honneur de son grand père cela n’a pas du tout plu à certaines personnes qui ont décidé d’en découdre avec lui mystiquement il fut ensorcelé depuis ce jour il ne parle que de mort dans toutes ces conversations, dans ces songes il ne voit que des hommes morts des funérailles souvent même dans ses songes il assiste à ces propres funérailles. Il a dit ceci : ” un jour j’ai fait un songe j’étais à un funéraille puis après je suis allé regarder dans le cercueil et s’était moi même qui était couché dans le cercueil donc j’assistais à mes propres funéraille.” Il fut oppressé par les esprits de morts jusqu’à ce qu’il cède en ce jour du 1er Avril 2019 en se tirant une balle dans la tête à son lieu de travail.

NB…La Sorcellerie vient encore d’abréger la vie de ce jeune homme nombreux sont ceux qui quittent ce monde par le biais de cette science infernale vivement qu’une loi rigoureuse soit prise pour freiner ce fléau qui décime l’Afrique plus que les guerres et le sida. En attendant refugions nous en Jésus-Christ car lui seul a le pouvoir de stopper cette calamité qu’est la Sorcellerie.

Comparer

Facebook