ads bas

Ministère de la salubrité urbaine/Anne Oulotto dans les cordes

ads bas

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

  Malgré les consignes du Chef de l’Etat, le 1er   mai 2016 dernier, les responsables du Ministère de la Salubrité Urbaine refusent de satisfaire les revendications des travailleurs en Contrat de travail à Durée Déterminée depuis cinq (05) ans. Selon ledebativoirien.net, voici sept mois durant que les leaders syndicaux sont licenciés pour leurs activités. Ils  réclament le paiement de cinq (05) mois de primes de « l’Opération Abidjan Ville Propre 2 ». A bout de souffle, ils  lancent un préavis de grève de 72 heures à compter du lundi 26 juillet 2016 prochain.  Nous osons croire qu’avant cette date buttoir, les choses rentreront dans l’ordre au grand bonheur de ces travailleurs.  Car certains quartiers de la  ville d’Abidjan ont  pris des allures de petites forêts sacrées et de nombreuses voies qui possèdent des caniveaux ne sont pas curées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.