ads bas

Liberia/George Weah annonce une révision de la Constitution et la réduction de son salaire et primes

ads bas

Quelques semaines après son investiture et à l’occasion de son premier « discours sur l’état de la nation » prononcé, hier lundi, devant le Sénat et l’Assemblée nationale, le nouveau Président du Libéria, George Weah, a annoncé son intention de réviser la Constitution du pays, mais également de réduire son salaire et ses primes de 25%.

A travers cette révision de la Constitution, il souhaite notamment supprimer une disposition réservant la citoyenneté aux « personnes de couleur » qu’il juge « inutile, raciste et dépassé ». D’autres dispositions sont également dans le viseur du nouveau Président, telle que celle interdisant aux étrangers de posséder des biens fonciers, dissuasive selon lui pour les investisseurs. Il en est de même de celle interdisant de détenir une autre nationalité.  Ceci, dans la mesure où la longue guerre civile qu’a connu le pays de 1989 à 2003, a causé l’exode de nombreux Libériens devenus, par la suite, citoyens de leurs pays d’accueil. Par ailleurs, George Weah a pris la décision de revoir à la baisse sa rémunération en tant que chef de l’Etat en raison des difficultés économiques que traverse le pays, un signe de bonne gouvernance et un effort notable. Il a, dans  cette même veine,   a appelé tous les parlementaires du pays à lui emboiter le pas. Notons qu’en marge de la tenue du 30ème sommet de l’UA, une réunion extraordinaire de la Cédéao s’est tenue le samedi 27 janvier 2018 à Addis Abeba, à laquelle il a pris part.

Source : agenceecofin.com avec afriquematin.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.