Humanité/Voici le plus grave crime des USA depuis la création du monde

Par André Bouny*

L’apogée de la traite atlantique a eu lieu au xviiième  siècle, celle de la traite orientale et de la traite interafricaine au xixème siècle. Les traites négrières furent un phénomène historique de très grande ampleur en raison du nombre de victimes, des nombreuses méthodes d’asservissement et des multiples opérations de transports sur de longues distances. Cet article  par André Bouny, connu pour son engagement pacifiste et pour son essai Agent Orange,  excitera vos pensées d’avance sur la traite négrière.

La traite négrière était certes un crime. -Si vous vous orientez vers la colonisation et les bateaux percés de cette décennie pour faire mourir les nègres dans Méditerranée vous déroutez .Et encore si vous pour satisfaire votre curiosité vous indexez le virus de Corona, vous devenez hors sujet. Il est ici question de la guerre de Vietnam de 1960 à 1975.

“L’armée Américaine a déversé sur les Vietnamiens trois fois et demie les tonnages de bombes larguées pendant la seconde guerre mondiale”, a rappelé André Bouny

 En effet, cette guerre était atroce, elle était plus que génocidaire. Génération consciente des vêtues des lettres, je vous signale qu’en une décennie et demie ce triste évènement avait déjà réalisé les conséquences les plus tristes de l’histoire de l’humanité.

Le pourcentage des morts s’était accru .oui vraiment accru!!, mort par ci et par là, du côté des Vietnamiens comme dans le camp Américain. Je préfère fais fi des chiffres exactes pour éviter de nouer en vous les germes d’une nouvelle haine. Cependant la chose la plus étonnante et parfois incroyable jusque-là est le retrait volontaire des USA dû à leur propre incapacité face à l’offensive de tête. Et 1975 marquait réellement la fin des hostilités et la victoire définitive de Ho Chimin.

La guerre du Vietnam était atroce, plus que génocidaire.

Cependant, ce qui repeint l’actualité de cette crise est la conséquence indéductible ; après plus de quatre décennies, on assiste encore aux impacts négatifs incassables de cette guerre. La participation effective des États-Unis d’Amériques laisse des inoubliables séquelles qui sont aujourd’hui des causes réelles de tous maux  du Vietnam actuel (pathologie de tout genre, morts subites).

L’armée Américaine a déversé sur les Vietnamiens trois fois et demie les tonnages de bombes larguées pendant la seconde guerre mondiale. Elle a massivement usé des millions d’agent de produits chimiques pour les faire périr dont 62% de ces produits sont connus sous les indices de l’agent orange, très destructif.

 Écrivain et un peintre français*

Facebook