Haut-Sassandra/Vers une autonomisation des femmes d’Akoua-Youssé

Par Hermann Adépo, correspondant   

Regroupées au sein de l’association Akoua-Youssé, les femmes dynamiques de Gogoguhé- Blaboua ont effectué leur première sortie officielle le samedi 8 février 2020  à la place publique du conseil de Gogoguhé à Gogoguhè- Blaboua.  

« Nous, femmes dynamiques de Gogoguhé-Blaboua, aspirons à l’autonomisation car nous avons besoin de nous épanouir. A cet effet, nous sollicitons une assistance technique,  des moyens financiers pour un partenariat gagnant- gagnant », tel a été  le vœu exprimé par Gouro Eric, au nom des femmes à la marraine de la cérémonie, Jeannette Bouabré.

La marraine Jeannette Bouabré a tenu à apporté son son soutien à ses filleules.

Les encourageant  dans  leurs efforts et l’acte posé à vouloir se prendre en charge dans l’exercice de leurs activités génératrices de revenus, la marraine s’est félicitée pour  leur courage. « J’ai pris bonne note de tous vos besoins et je promets vous accompagner dans vos actions allant dans ce sens. – Je vous associerais personnellement à nos activités afin de vous permettre de découvrir le monde agricole dans lequel vous exercée », a-t-elle invité.

Ayant mis essentiellement l’accent sur le développement et pour son soutien à la cause, du matériel agricole, composé de dabas, de brouettes et une enveloppe de cent mille francs ont été au nombre des dons offerts par Jeannette Bouabré, en présence du chef du village Bahi Emmanuel et de Koné Brahima, responsable d’une micro finance.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook