Deuil/Le RPC-Paix et la communauté éducative perdent un grand serviteur

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net avec sercom

Décédé le mardi 10 décembre 2019, le secrétaire général et président par intérim du Rassemblement pour la Paix et la Concorde (RPC-PAIX), Ousmane Diallo, a été inhumé, le samedi 8 février 2020 à Kotobi, son village natal.

Décrété jour d’adieu pour le secrétaire général et président par intérim du Rassemblement pour la Paix et la Concorde (RPC-PAIX), Ousmane Diallo, le  vendredi 7 février 2020 fût pour le corps inerte de ce grand serviteur de l’Etat de retrouver la terre de ses ancêtres à Kotobi, son village natal.

Le corps enseignant a rendu un vibrant hommage au disparu.

Inspecteur de l’Enseignement préscolaire et primaire, Ousmane Diallo a successivement servi à Divo et à Mankono pour se retrouver à Abidjan, d’où ces délégations venues nombreuses de ces villes pour lui dire adieu et  lui rendre un dernier hommage.

 Les membres du RPC-PAIX ont dit  un dernier adieu à leur secrétaire général et président par intérim Ousmane Diallo.

Après la veillée religieuse et traditionnelle du vendredi, l’ultime séparation d’avec ses proches lui a été réservée le samedi 08 février, en présence de militants, de parents, d’amis et de connaissances.

La dépouille d’Ousmane Diallo  repose désormais au cimetière dudit village. Notons qu’il a été élevé à titre posthume, au rang de Grand Chancelier de l’Ordre de l’Aigle, par son parti, le RPC-PAIX.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook