Filière cacao/La Côte d’Ivoire et le Ghana lèvent les sanctions contre deux multinationales du chocolat

Le Conseil Café Cacao avait lancé une offensive en début de semaine contre deux géants chocolatiers, les accusant de ne pas payer une prime spéciale destinée à mieux rémunérer les agriculteurs produisant le cacao.  

C’est une prime, le différentiel de revenu décent (DRD), qui se monte à 400 dollars par tonnes de cacao, et que les multinationales Hershey et Mars étaient accusées de ne pas payer, qui a cristallisé toutes les tensions.

Dans une lettre adressée vendredi à la multinationale américaine, le Conseil Café Cacao (CCC) de Côte d’Ivoire a déclaré avoir officiellement levé les sanctions. Il s’agissait d’une suspension des programmes de durabilité de Hershey dans le pays, des programmes certifiant que les grands groupes chocolatiers achètent du cacao « éthique ».

Selon le Conseil Café Cacao, l’offensive du Conseil Café Cacao du début de semaine a donc, semble-t-il, fonctionné. Après des discussions qui se sont tenues entre représentants de l’entreprise et l’organisme ivoirien le mardi dernier, Hershey s’est engagée à payer ce DRD et  le Conseil ivoirien espère qu’il ne sera plus amené à « suspendre à nouveau les programmes du chocolatier

De son côté, du deuxième producteur mondial de cacao, le Ghana,  qui avait aussi annoncé des sanctions, n’a pour l’instant pas encore réagi.

Source : rfi.fr

Les commentaires sont fermés.