FATOU DIA : L’Ivoirienne au cœur d’or au Togo.

Par JUSTIN  KASSY/Afriquematin.net

Outre la restauration qu’elle exerce comme sa passion à Lomé, l’Ivoirienne Fatou Dia est aussi incontournable dans le Social avec un grand « S » .Cela depuis des années qu’elle vit dans ce pays frère voisin. La silhouette de cette femme courageuse et surtout battante se retrouve chez ses frères pensionnaires de la prison civile de Lomé.

Cette silhouette est aussi vue auprès des enfants déshérités, des démunis, des mamans venant d’accoucher, et enfin dans les  orphelinats du pays. L’année dernière, précisément le 1er août 2019,  joignant l’acte à la parole, elle visitait l’orphelinat SOS village d’enfants situé à Lomé (TokoinWitti) où, elle célébrait son pré-anniversaire avec tous  ses « beaux enfants orphelins démunis handicapés vulnérables. » .

Le 21 décembre 2019, dans une ambiance de fête, Fatou Dia était accueillie dans une école de 200 élèves et un orphelinat de 308 élèves,  situés dans la ville de Notsé, au Togo, totalisant 508 enfants orphelins, démunis, handicapés, défavorisés. Partout où la généreuse donatrice Fatou Dia a foulé le pied, non seulement la joie se lisait sur le visage des enfants, des pensionnaires des différents établissements scolaires qui l’ont accueillie, mais aussi cette ambiance festive a , par ricochet, touché les habitants des quartiers où se trouvent ces établissements.

Fatou Dia est devenue pour beaucoup de personnes à Lomé, en quelque sorte, la Mère Theresa, cette « vagabonde » de la charité et de l’humanitaire.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook