Développement/Koffi N’Guessan Lataille, président du Conseil régional du N’zi, dresse son bilan

Par Brou François/afriquematin.net

Nommé secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, chargé du Logement social au mois de septembre 2019, Koffi N’guessan Lataille,  Président du Conseil régional du N’zi, a été  Invité par une structure de communication pour se prononcer sur l’actualité du moment et  surtout sa gestion à la tête du conseil régional,  ce jeudi 18 juin 2020 à son cabinet, à Abidjan-plateau.

Distingué récemment meilleur président des conseils régionaux, Koffi N’guessan Lataille, semble avoir fait du développement, au vue de cette dernière distinction,  son cheval de bataille. «Nous avons initié des projets de développement et ces projets concernent les infrastructures éducatives, sanitaires, hydrauliques, électriques, routières et les actions sociales-que nous avons inscrit dans notre boussole qui est le programme triennal »a-t-il fait remarquer.

Se basant  sur les dernières décisions arrêtées par la 3ème session ordinaire de son conseil, tenue au mois de novembre 2019, un budget de plus de cinq(5) milliards de Fcfa a été adopté en vue d’améliorer les conditions de vie des populations.  ,

Les travaux de construction de l’axe Dimbokro-Bocanda-Ananda a été saluée par les populations.

Aussi, en accédant à la tête de cette région, l’ambition du premier citoyen en charge du développement de la région du N’zi, était de donner l’envie de vivre à chacun des citoyens de la région. Selon lui cette ambition pour le bien être de ses concitoyens   s’est transformée en vision, s’articulant autour de cinq axes majeurs : le renforcement de la cohésion sociale, l’amélioration de la bonne gouvernance, l’amélioration des conditions de vie des populations et enfin le renforcement de la coopération régionale, nationale et internationale qui tient une place de choix dans son programme.

Homme de sagesse, Koffi N’Guessan Lataille reconnait avec beaucoup d’humilité  les efforts entrepris par ses prédécesseurs  et le leur rend quand l’occasion se présente, « notre rôle est d’apporter un plus à ce qui a été réalisé pas nos devanciers ».

 Pour le Président du Conseil Régional du N’Zi,  toute action envisagée « en faveur du développement n’est de trop », eu égard au retard que ladite région accuse dans plusieurs secteurs. Soulignant le fait que cette région ait été, à une certaine époque,  la mamelle économique du développement de la Côte d’Ivoire à travers les cultures de rentes que sont le café et le cacao, elle  n’a pas bénéficié des retombées de la période faste.  « La région du N’zi est classée parmi les dernières en matière de développement au niveau national, en dehors de Dimbokro qui a bénéficié de quelques infrastructures à la faveur des fêtes tournantes de l’indépendance en 1975 », a-t-il évoqué avec beaucoup d’amertume.

Pour combler ce déficit, des promesses ont été faites lors de la visite d’Etat du président Alassane Ouattara dans la région et qui sont en voie de réalisation, a en croire certains acquis bien perceptibles, notamment la reconstruction de l’axe Dimbokro-Bocanda-Ananda.

Au niveau de l’électricité,  30% du taux de couverture ont été réalisés. L’eau potable étant le tendon d’Achille dans la région, des efforts ont été entrepris pour soulager les populations grâce à  un vaste programme mis en œuvre par le gouvernement.

Le premier responsable en charges du Logement, Koffi N’guessan Lataille entend satisfaire, très bientôt, les souscripteurs par la remise très bientôt des maisons.

En termes de santé, plusieurs structures sanitaires ont été dotées en ambulances  et reçu des équipements pour relever le plateau technique.  Le secteur de l’éducation, en outre, n’a pas été oublié du fait de la promesse de la construction d’un lycée professionnel et quatre collèges de proximité, « et je puis vous assurer que les financements de ses différents projets sont bouclés et pourront démarrer très bientôt », a-t-il annoncé.

A la tête du secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, chargé du Logement social depuis le  mois de septembre 2019, Koffi N’guessan Lataille a indiqué que dès sa prise de fonction, il a entrepris des visites de différents sites de logements sociaux pour constater l’état d’avancement des différents travaux de construction des logements. «Songon-Kassemblé, Modeste (Route de Bssam), Bingerville, Cité Ado et divers autres sites dont Koumassi, Locodjro, Ebimpé, Anoukoua-Kouté et Azito, devraient être livrés depuis la fin du mois de juin 2020, n’eut été la pandémie du covid-19 qui a ralenti les activités »,a-t-il évoqué.

Faut-il rappeler qu’en terme de logements sociaux,, on dénombre plus de onze (11) mille logements sur l’ensemble des sites dont plus de cinq(5) mille unités sont achevées.

Le président du conseil régional du N’zi, N’guessan Koffi Lataille sera distingué au mois de septembre prochain, en reconnaissance de ses actions en faveur des populations de sa région par la structure Africa Managers dirigée par Zéphirin Zaté.

Le président de Africa Managers, Zéphirin Zaté, l’initiateur  de cette rencontre s’est dit satisfait du choix porté sur le président du Conseil régional du N’zi, N’guessan Koffi Lataille qui sera distingué au mois de septembre prochain, en reconnaissance de ses actions en faveur des populations de la région du N’zi. « Car notre rôle est de reconnaître les efforts consentis par des chefs d’entreprises et des dirigeants dans différents domaines d’activités qui apportent le  développement, social et économique et ensuite nous les  récompensons de par leurs actions en faveur des populations »,a-t-il conclut.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook