Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Devoir de mémoire: il y a 8 ans quand Makosso et des pasteurs radiaient Gbagbo et son épouse des églises évangéliques de Côte d’Ivoire.

L’histoire est têtue et les faits sont sacrés. Il est bon ici de rappeler le souvenir historique d’un acte posé par des pasteurs avec à leur tête le Révérend Makosso. Le 12 avril 2011, alors que la Côte d’Ivoire était encore sous le choc de la crise post-électoral, un collectif de pasteurs se réunissait quelque part pour prendre des décisions surprenantes. Décisions lues par le Révérend Makosso ex-communiant Laurent Gbagbo et son épouse de la grande famille évangélique et protestante de Côte d’ivoire pour crime de sang et blasphème. Plusieurs membres de l’église ivoirienne et non des moindres, en occurrence Dion Robert, Kodja Guy Vincent, Abekan et bien d’autres étaient déclarés sous discipline, les livrant ainsi à la Mercie des forces incontrôlées très actives en ce moment. Choi, Sarkozy et l’ONU étaient félicités par ces pasteurs pour le travail réalisé. 8 années après cette déclaration que nous allons mettre à votre appréciation, Laurent Gbagbo est acquitté et reconnu non coupable des crimes de sang, et son épouse connaissait le même sort. L’histoire interpelle donc ces pasteurs. Lecture!

Déclaration du Directoire National des Eglises Protestantes Évangéliques de Côte d’Ivoire.

“Nous, pasteurs et serviteurs de Dieu Très-Haut, membres du DIRECTOIRE NATIONAL DES EGLISES EVANGELIQUES ET PROTESTANTES DE COTE D’IVOIRE réunis ce jour Mardi 12 Avril 2011 à Cocody-Angré, 7ème tranche en session extraordinaire avons débattu des points suivants à l’ordre du jour :

1-Crise post-électorale en Côte d’ivoire.

2-L’ Eglise évangélique protestante dans le contexte socio-politique actuel en Côte d’ivoire.

3-Divers.

CRISE POST-ÉLECTORALE EN COTE D’IVOIRE.

– Considérant les élections présidentielles justes, libres et transparentes de novembre et octobre 2010.

– Considérant le large taux de participation des ivoiriens à ce scrutin de sortie de crise.

– Considérant l’implication directe de certains pasteurs dans les campagnes électorales.

– Considérant l’usage des symboles sacrés de l’Eglise évangélique protestante aux fins politiques par certains serviteurs de Dieu.

– Considérant les fausses prophéties animées par certains pasteurs et autres serviteurs de Dieu pour la cause d’un candidat malheureux entêté. – Considérant le montage grossier et mensonger orchestré par certains pasteurs agissant au nom de l’Eglise évangélique protestante de Côte d’ivoire.

– Considérant le caractère apolitique de l’Eglise évangélique et protestante de Côte d’ivoire tel que défini par les textes et statuts fondamentaux régissant le fonctionnement de notre confession.

– Considérant le désordre spirituel engendré par les prises de position susceptibles de troubler de foi des fidèles évangéliques et protestants.

– Considérant les tristes événements post-électoraux ayant occasionné des pertes en vie humaine, des pillages, des déplacements des populations, des souffrances grandioses, charniers, des exactions extrajudiciaires bref un Etat de non-droit en Côte d’ivoire.

Le DIRECTOIRE NATIONAL DES EGLISES EVANGELIQUES ET PROTESTANTES DE COTE D’IVOIRE

Vu l’urgence, décide;

Article 1: Radiation

– De l’ex-communion pure et simple de M Laurent Gbagbo et de son épouse de la grande famille évangélique et protestante de Côte d’ivoire pour crime de sang et blasphème.

– De la radiation et démission de ses fonctions de Prophète, M Malachie, auteur de la prophétie démoniaque et diabolique nommée LES SIX DECRETS CELESTES qui ont contribué à l’entêtement du clan Gbagbo et confiscation du pouvoir contre la volonté du peuple de Côte d’ivoire telle qu’exprimée dans les urnes.

– Déplore des pertes en vie humaine et autres pillages, condamne fermement les auteurs de tous les tristes événements postélectoraux, adresse ses vives compassions aux affligés et familles éplorées, s’incline devant la mémoire des disparus et réconforte toutes les victimes morales, physiques et matérielles.

Article 2: Mise sous discipline De mettre sous discipline les nommés :

Le Dr Dion Robert, Président des Eglises Baptistes Ouvres et Missions.

– Le Pasteur Ayo Paul, Président en exercice du Haut Conseil et Président du CNEPE-CI

– Le Bishop Kodja Guy Vincent, Président de l’Eglise MEG-VIE

– Révérende Kacou Willy, Présidente du MPE

– Evangéliste Kouamé Timothé , Président de la chambre haute.

Pour leur implication directe dans l’entêtement du clan Gbagbo, pour faute grave, fausse prophétie, escroquerie, excitation à la haine et à la division religieuse. D’adresser aux suscités une demande d’explication sur leurs manœuvres dilatoires et confusionnistes et les invite à un repentir public pour le mal qu’ils ont occasionné au peuple chrétien de Côte d’ivoire pris en otage par ces marchands de mauvaise prophétie et oiseaux de mauvaise augure.

En ce qui concerne l’Abbé Abékan,

le Directoire Evangélique invite le clergé Catholique à prendre ces responsabilité vis à vis de cet homme qui ternie l’image de l’Eglise pour excitation à la haine et à la révolte.

– Le Directoire Evangélique, appelle tous les pasteurs et serviteurs de Dieu qui ont prophétisé devant le peuple de Dieu une victoire écrasante du candidat Laurent Gbagbo à se repentir publiquement devant leurs fidèles et devant le peuple de Dieu, dans le cas contraire, invite ces fidèles à quitter les églises et lieux de culte de ces imposteurs et fauteurs de trouble spirituel.

Article 3: Dissolution

– Le Directoire Evangélique Institution de régulation des Eglises Protestantes Évangéliques de Côte d’Ivoire proclame la dissolution pure et simple du Haut Conseil, organe minutieusement mis en place par le couple Gbagbo aux fins de mettre les églises évangéliques et protestantes sous son emprise et son autorité pour des intérêts électoraux et politiques.

Article 4: Invitation au Jeûne et au sursaut Spirituel.

Vu l’urgence, le Directoire Évangélique invite l’ensemble des hommes de Dieu et des fidèles à un jeûne national du pardon et de la réconciliation sur toute l’étendue du territoire national (la période sera donnée à une date ultérieure). N.B: Ce jeûne sera obligatoire pour tous ceux qui se reconnaissent serviteurs de Dieu et chrétiens. Rappelons aux chrétiens découragés ayant pris la résolution de fuir les Eglises à renoncer à cette décision, car leur foi n’est pas fondée sur les hommes, mais en Jésus Christ qui a payé le prix de leur délivrance à la croix.

Article 5: Félicitation

Le Directoire Évangélique Institution de régulation des Eglises Protestantes Évangéliques de Côte d’Ivoire :

– Adresse des remerciements les plus sincères aux pays amis de la Côte d’ivoire (France, USA, Etats membres de la CEDEAO , USA, UE, etc.) , la communauté nationale et internationale, L’ONU, bref tous les acteurs qui de loin comme de près ont ouvré sans cesse au retour de la paix dans notre pays et au respect de la volonté populaire.

– Salue Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’ivoire pour ses valeurs de paix, de travail, de réconciliation, de pardon, de justice et de vérité surtout pour avoir eu la sagesse nécessaire en préservant l’intégrité physique de M Laurent Gbagbo lors de son arrestation.

– Félicite ici et maintenant le Premier Ministre Soro Guillaume, son gouvernement et les forces républicaines pour leur engagement au retour de la paix dans notre pays.

– Félicite M Choi, représentant du SG de l’ONU pour sa détermination à l’éclatement de la vérité et au respect des résultats des élections présidentielles. Félicite le Président français Nicolas Sarkozy et la Licorne pour leur engagement à la délivrance du peuple de Côte d’Ivoire.

– Félicite particulièrement le Dr Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire pour sa brillante élection confirmée de Dieu et par le monde entier. Lui demandons ici officiellement pardon au nom de toutes les Eglises Protestantes et Évangéliques pour tous les désagréments causés et lui témoignons ici notre disponibilité à la réconciliation des fils de ce pays.

Fait à Abidjan le 12 Avril 2011

Pour le Directoire National des Eglises Protestantes Evangéliques de Côte d’Ivoire

Son Secrétaire Général Le Révérend Makosso Camille Ariel Joshua « Père du Sursaut Spirituel »

Facebook