ads bas

Baisse de production cacaoyère/Vers l’atteinte des objectifs de l’Etat de Côte d’Ivoire ?

ads bas

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net, envoyé spécial dans l’Indénié-Djuablin

 « L’Etat de Côte d’Ivoire qui s’est assigné comme objectif la baisse constante de la production nationale du cacao afin que le prix mondial augmente, n’est pas loin d’être satisfait. Même si le kilogramme du cacao est  à 100 francs il prélèvera ses 40 pour cent et tant pis pour le producteur qui recherche un grand tonnage pour faire face à ses nombreuses charges tels que l’entretien du champ et la main d’œuvre agricole ».Analyse amère d’Ebrottié Arnaud, Pca d’une société coopérative rencontré à Niablé. Pour Camille Abou «  on voit ce que veut l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers son CCC. Au moment où le Ghana voisin  cherche à augmenter sa production, lui, il n’a plus besoin de cacao.Que ça soit clair dans la tête des producteurs. Voici pourquoi ils ont abattu  des dizaines d’hectares de cacao touchés par le Swollen shoot en abandonnant le projet. Il n’y a pas eu de suivi pour ces premiers. Et les derniers, eux voient leurs plantations ravagés de jour en jour. Sans que personne ne crie gare », argumente-t-il. Mais pour cet autre producteur anonyme en colère » « On a l’impression que c’est la Côte d’Ivoire elle-même qui a importé le Swollen shoot pour ravager les plantations, à voir la réaction du conseil de café et de cacao(CCC). Vous voyez qu’on ne parle plus de ce projet », s’offusque cet autre producteur anonyme.  Voilà qui est clair, le CCC ne cache plus ses intentions qui n’arrangent que l’Etat lui-même.

Les commentaires sont fermés.