Taux élevé des accidents de la circulation en Côte d’Ivoire/Vers l »institutionnalisation d’un permis à points

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

Le taux d’accidents de la circulation est très élevé. La direction des transports terrestres et la circulation dit être préoccupée par le fléau, eu égard au bilan du premier trimestre de l’année 2018. Les causes de ces accidents  étant en grande partie d’origine humaine, il est prévu désormais  d’institutionnaliser les permis à points qui consiste à le  retirer lorsque le propriétaire  se fait remarquer négativement de manière récurrente. Quatre-vingt-dix (90%) des accidents de la circulation en Côte d’Ivoire sont liés au comportement de l’homme. Il s’agit des défauts de maîtrise, l’usage de la drogue, de l’alcool, l’utilisation du téléphone au volant avec un taux de 7% de véhicules non entretenus. C’est une révélation de l’organisation nationale des auto-écoles de Côte d’Ivoire. Le directeur général des transports terrestres et de la circulation, Romain Kouakou, reconnaît la réalité. Cependant il n’accepte pas qu’on attribue le taux élevé d’accidents de la circulation à la corruption tant dans l’administration que dans les auto-écoles .Cependant il annonce que bientôt il y aura des permis à points. « On travaillera beaucoup avec les nouvelles technologies de l’informations », annonce-t-il. Et une fois les points épuisés par la mauvaise et récurrente distinction du chauffeur le permis sera retiré.

 

Les commentaires sont fermés.