Renaissance africaine : Le Pr Kete Asante et le Dr Ama Mazama invitent les africains au retour au sacré africain

Le Pr Kete Asante et le Dr Ama Mazama ont effectué un séjour en Côte d’Ivoire du 15 au 20 octobre 2018. Ce retour aux sources de ces deux éminentes personnalités de l’Afrocentricité a été marqué par une cérémonie de changement de nom (le Dina), deux conférences publiques et des visites touristiques.

‘’La conscience afrocentrique : une rencontre victorieuse avec le mensonge’’, tel est le thème qui a guidé l’intervention du Pr Molefi Kete Asante à l’espace Akpélé Akpélé de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

D’entrée, l’universitaire afro-américain a estimé que ‘’ les africains ont déjà payé toutes nos dettes’’. Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, il s’agit de choisir entre dormir et marcher, allumer la lumière pour éclairer le chemin du progrès véritable ; toute chose qui passe par un retour effectif aux valeurs culturelles africaines. ‘’Nous avons connu un sommeil de 500 ans, le vol de notre histoire, le vol de nos connaissances…Nous devons aujourd’hui croire en la capacité agissante des africains…Il est temps que nous nous réveillions. Nos ancêtres n’étaient pas des mendiants. Ils se sont affirmés et se sont battus. Nous, leurs descendants, nous devons faire plus’’, a-t-il indiqué.

Le conférencier, historien et philosophe, et un des précurseurs de l’Afrocentricité a rappelé l’architecture et la science proviennent de l’Afrique, de même que les premières et les plus grandes femmes dirigeantes telles que Hatshepsut. Le constat reste identique pour les inventions et les plus grands leaders militaires à l’image de Tuthmosis, Soundiata, Shaka, Ramses II…’’Seule la connaissance donnera une conscience victorieuse’’, affirme-t-il.

Quant au Dr Ama Mazama, elle a dénoncé le formatage des consciences et de l’âme des africains, selon le paradigme occidental, toute chose qui justifie son aliénation culturelle, à tel point que ceux-ci développent des complexes vis-à-vis de leur propre culture ; c’est-à-dire ce qui devait fonder leur personnalité-propre. Face à cette situation inacceptable, elle a appelé au recours à l’afrocentricité. ‘’Nous devons utiliser l’afrocentricité comme arme de protection et de victoire’’, a-t-elle noté.

Hervé Gobou

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook