Réconciliation nationale, Présidentielle 2020 : le RPP accuse le pouvoir de « double jeu »

Par Jean Levry – Afriquematin

Samedi 29 Septembre 2019, le secrétaire national chargé de la mobilisation et de l’implantation des bases du Rassemblement pour la paix, le progrès et la partage (RPP), Kané Soumaïla, a, animé une conférence en présence des militants du parti de Ouattara Gnonzié. Il a saisi l’occasion pour faire le bilan de ‘’l’opération 2 millions d’électeurs’’ lancé depuis le mois d’Avril et se prononcer sur l’actualité sociopolitique.

Devant des centaines de militants et sympathisants du RPP de la région du Gbèkè réunis dans la salle d’un réceptif hôtelier de la ville de Bouaké, l’envoyé du président Ouattara Gnonzié, a exprimé ses inquiétudes quant au climat politique délétère qui prévaut en Côte d’Ivoire. Pour lui, la Côte d’Ivoire est  « un volcan qui somnole » car « la réconciliation nationale est loin d’être faite  et le pouvoir s’obstine à organiser des élections qui risquent d’être un bis-repetita de 2010 ». « Nous assistons à une réconciliation hypocrite devant les médias », a-t-il déclaré pour fustiger le manque de sincérité des tenants du pouvoir lorsqu’ils parlent de la réconciliation nationale.

« Nos compatriotes expriment chaque jour leur grande inquiétude et peur relativement aux prochaines échéances électorales dont la précampagne est dominée par des discours de menaces, d’intimidations et de haine», a dénoncé Kané Soumaïla.

Au nom de son président Ouattara Gnonzié, le secrétaire national a invité les militants à promouvoir la paix et la réconciliation nationale. « Nous devons imposer la réconciliation à ceux qui ne veulent pas parce que c’est leur fonds de commerce. Ils l’utilisent pour avoir des militants mais à la réalité c’est l’hypocrisie qui les anime et ils ne sont pas sincères envers les ivoiriens afin que les ivoiriens aient la paix et la réconciliation », a-t-il poursuivi. Aussi, a-t-il réaffirmé devant les militants RPP du Gbèkè l’adhésion du parti à la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix en abrégé (CDRP), la plateforme de l’opposition ivoirienne initié par le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié.

En ce qui concerne les tournées de remobilisation, de renouvellement et d’implantation des bases du parti, Kané a indiqué  qu’en 6 mois, la délégation du Rpp a parcouru 18 régions, 42 départements et mobilisé plus de 8 mille électeurs potentiels pour 2020.  Un bilan jugé insuffisant selon le secrétaire national au regard des objectifs globaux.  « Nous ne baissons pas les bras. Nous sommes encouragés par l’engagement et le dévouement des militants sur le terrain et nous sommes rassurés qu’en 2020, le Rpp a son mot à dire», s’est voulu confiant le leader politique.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook