Haut Sassandra : la CAIDP sensibilise les populations sur le droit à l’accès à l’information et aux documents publics.

Par  Hermann Adepo/Correspondant afriquematin.net

L’accès à l’information est essentiel, mais  doit  se faire en conformité avec la législation. C’est dans ce cadre que la commission du droit à l’accès à l’information et aux documents publics (CAIDP) a organisé la quatrième édition de la célébration de la journée internationale de l’accès universel à l’information en côte d’ivoire, les 17  et 18 septembre 2019 à la salle de conférence de la préfecture du Haut Sassandra et à l’amphithéâtre C de l’université jean Lorougnon Guede (UJLoG) de Daloa.

L’activité menée par cette institution  a eu pour objectif  de sensibiliser la population sur le droit à l’accès à l’information et aux documents publics sous le thème : «  accès à l’information et objectifs de développement durable ».

Kone Yacouba, président de la CAIDP, a, lors de  son allocution, mentionné que le droit à l’information et aux documents publics est devenu un thème  d’intérêt général lié à la liberté. Aussi, a-t-il ajouté que la liberté de la presse est désormais prise en compte par l’agence internationale de notation pour évaluer la gouvernance de l’état.

Quant à Adou jean-martial,  représentant du ministère de la communication « ces acquis en matière de liberté de l’information ont  été reconnue sur le plan international. Ce qui a permis à notre pays d’adhérer à de nombreux mécanisme internationaux de promotions de la bonne gouvernance » a-t-il conclu.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook