Prix d’excellence de la Dgi 2019/Dé Kouakou Paul Marcellin désigné Lauréat des Lauréats

Par Brou François/afriquematin.net

La Direction générale des Impôts a organisé la 19ème Edition du Prix d’Excellence sous le parrainage du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, hier, jeudi 20 mai 2021 dans l’enceinte d’un complexe hôtelier à Cocody.  Pour cette édition placée sous le signe de la crise du Covid-19 , onze (11) agents ont été primés.

A l’unanimité, les membres du jury de la Direction Générale des Impôts (DGI) ont désigné Dé Kouakou Paul Marcellin, administrateur principal des services financiers à la direction des Ressources humaines, Meilleur Agent d’encadrement et Lauréat des Lauréats de l’édition 2019. Il a également remporté le prix du meilleur agent d’encadrement sous les bras.

Dé Kouakou Paul Marcellin administrateur principal des services financiers à la direction des Ressources humaines, a été désigné Meilleur Agent d’encadrement et Lauréat des Lauréats de l’édition 2019

A sa suite, dix (10) autres agents ont été également distingués pour leur travail remarquable. Il s’agit de Diallo Daouda, agent de maîtrise, meilleur agent des personnels spécialisés, Marcelle Khauphy épouse Koné, attachée de direction, meilleur agent des services administratifs, N’Zian Koffi Bossombra, meilleur agent des services techniques, Koné Mahamadou, meilleur agent des services d’Assiette.

Le contrôleur des Impôts, Konin Bouadou, meilleur agent des services de Recouvrement, N’dri N’da Brou Clément, meilleur agent des services de contrôle fiscal, Noëlle Victoire Mian, de la Régie des recettes du Vitib, meilleur service de la direction générale des Impôts, prix spécial du Jury à l’Administrateur général des services financiers et président du jury, Jean Omer Gnayoro Beugré Gnéba.

A l’occasion de cette célébration de l’Excellence, le Directeur général des Impôts, Ouattara Sié Abou a exhorté les agents à plus de rigueur de probité, de sérieux dans l’exercice de leur mission. Poursuivant, il a dénoncé les mauvais comportements et conduites de certains de ses collaborateurs à qui il a demandé de « se ressaisir », car ces pratiques n’honorent pas l’administration fiscale et par ricochet la corporation.

Les lauréats ont été reçu les encouragements de leur ministre de tutelle.

« Il faut respecter les principes, les valeurs qui sous-tendent notre administration et surtout respecter le serment que nous avons prêté lors de notre prise de service au sein de la direction générale des Impôts », a-t-il conseillé. À cet effet, il a invité les agents à transmettre ses recommandations à leurs collègues « afin que la qualité du travail soit de mise », dit-il, en vue de rendre plus efficace le processus de la mission qui leur est dévolue.

Adama Sall, représentant du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat a, pour sa part et au nom du ministre, félicité les lauréats avant de les encourager à promouvoir la performance comme doctrine dans l’exercice de leur fonction.

Facebook