Poésie tropicale/ Où s’arrête la guerre

 

Des étoiles tombées dans les décombres,

Trop de vies englouties dans l’ombre,

Que l’art se détourne de cet arsenal,

Même le visage caché, compatit face au mal,

Sur des chemins séparés et détruits,

Empruntés, étant unis et reconstruits,

Maintenant à l’endroit de la rivière,

Où s’abreuver et arrêter la guerre.

 

    Une plume de

   Roméo Ouébléou

             &

      Une toile de

     Khassal Zohra