Plateforme de l’opposition/L’URCIN rejoint le GP-Paix

Par Brou François/afriquematin.net

Officiellement présenté  le samedi 08 mai 2019 denier à Cocody, le Groupement des Partenaires Politiques pour la Paix, GP-PAIX, est une organisation politique née dans le contexte actuel de recomposition de la classe politique.

 Composé de 04 formations politiques en 2018, dix autres partis  ont rejoint le groupe en vue de s’engager résolument à la recherche de la paix. Ainsi l’Union Républicaine pour une Côte d’Ivoire Nouvelle (URCIN) vient de s’approprier  la charte du GP-Paix depuis le mardi 06 Aout 2019, à la veille de la célébration des 59 ans de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Issiaka Koné et son parti politique l’URCIN entendent prôner la paix et la cohésion sociale pour une Côte d’Ivoire unie.

Pour  Issiaka Koné,  président de ce nouveau venu dans l’arène politique ivoirien, l’avenir de la Côte d’Ivoire est à la résolution de la Paix « et notre ambition c’est de propager l’esprit de paix et de tolérance à travers la Côte d’Ivoire », martèle-t-il.

Le secrétaire général Bamba Karamoko et le président des jeunes Ousmane Bamba

Selon le secrétaire général, Bamba Karamoko, « le pays a connu plusieurs  crises  dont nous sommes tous acteurs, nous voulons un changement de mentalité pour mettre en avant la patrie et non l’intérêt personnel », a-t-il  souligné. Crée depuis le mois de décembre 2018, ainsi l’Union Républicaine pour une Côte d’Ivoire Nouvelle nourrit l’objectif de  réunir les Ivoiriens dans leur ensemble. « En tant que parti d’idéologie centriste, il était de notre convenance d’adhérer au GP-Paix, en partageant le même idéal, qui est le bonheur des Ivoiriens », indique-t-il.

La présidente de RPC-Paix et coordinatrice du GP-Paix, Henriette Lagou a rappelé à cette occasion que «  l’implantation de ce groupement est de faire avancer la démocratie en Côte d’Ivoire et ainsi faire la politique autrement. Poursuivant, elle a  lancé un appel aux autres formations politiques afin de « rejoindre le GP-PAIX en vue d’œuvrer à la consolidation  d’une paix durable  et d’une cohésion sociale de façon durable en Côte d’Ivoires », a-t-elle indiqué.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook