Niger/Confiscation du pouvoir, Mahamadou Issoufou se dit ne pas être concerné

Le président du Niger, vient de confirmer, dans un entretien sur la chaine France 24,  son intention de ne pas briguer un troisième mandat.

Quelques jours après la libération de quatre otages au Mali, dont Sophie Pétronin, Mahamadou Issoufou a réagi au compromis trouvé pour ces libérations, insistant sur la difficulté de ce genre de négociations.

S’agissant des élections, le président a confirmé qu’elles seront libres et transparentes, insistant sur l’importance d’avoir des institutions démocratiques fortes.

À propos de l’attaque de Kouré en août dernier, il  s’engage, selon lui, à tout mettre en œuvre pour retrouver les assassins et les traduire en justice, ainsi que pour renforcer la protection des humanitaires dans son pays.

Source : france24.com

Facebook