Mme Soro Fara, Présidente de l’Uf-UDPCI : « …Pour que le Président Mabri soit le meilleur cadre du RHDP pour la présidentielle de 2020 ».

Par Morrys Ouayou- afriquematin.net

Mme Soro Fara multiplie l’implantation des sections UF-UDPCI à travers tout le pays

Depuis le Congrès du 26 Février 2019, la Présidente Nationale des Femmes de l’UDPCI, Mme Soro Fara, enchaîne missions sur missions à travers tout le territoire ivoirien. A la tête d’une équipe de Femmes engagées, tel ce bélier intrépide, elle ne recule devant rien. Elle appelle toutes les femmes UF-UDPCI à la détermination, au dévouement, à l’engagement, à la discipline. Calme, observatrice, très efficace, affichant une sérénité inébranlable, avec une énergie exceptionnelle de victorieuse, que nous l’avons rencontrée. Entretien.

Elle est  accueillie ici dans une liesse populaire

Vous êtes la Présidente Nationale des Femmes de l’UDPCI. Et depuis le Congrès du 26 Janvier 2019 portant création du RHDP-Unifié, plus de temps de répit. Vous vous êtes engagée à faire le tour de la Côte d’ivoire, de tous les foyers. C’est à quel dessein?

Après le congrès du 26 Janvier 2019 dernier, au niveau de l’UDPCI, nous avons décidé de faire une tournée nationale pour mieux expliquer les choses à toutes nos femmes qui n’ont pu effectuer le déplacement, mais aussi à celles qui étaient présentes et qui n’ont pu bien saisir le message.

Le Jeudi 14 Janvier dernier nous étions à Koumassi pour renforcer l’union et la solidarité entre nos femmes pour montrer à nos alliés qu’ils peuvent compter avec nous. Nous sommes au RHDP, et nous devons démontrer que c’est dans l’union qu’on est plus fort. Mais aussi et surtout motiver  nos femmes afin de les amener à travailler comme il se doit pour donner plus d’assurance et de force à notre leader, le Dr Albert Mabri Toikeusse, Président de l’UDPCI. C’est de cela qu’il s’agit. C’est l’essentiel du message que nous avons porté à nos battantes femmes qui avaient à leurs côtés le Coordonateur de Koumassi.

Son dynamisme saluée par toutes ces femmes déterminées

Le vendredi 15 janvier 2019, nous avons mis le cap sur San-Pédro et Sassandra. A San-Pédro, nous avons investi trois coordinations dirigées respectivement  par  Blé Séa Aline, la coordination 2 par Niélé Célestine, et enfin Madame Blé investie en qualité de Présidente de la coordination de Tabou. Il faut dire que c’est un travail qui avait déjà été préparé par le Secrétaire régional Yébarth Justin qui était présent à la cérémonie avec tout son bureau et le Président des jeunes. Il faut de passage signaler que   Blé Séa Aline, Présidente de la Coordination 1 est également Vice-Présidente du Conseil Régional de San-Pédro. Nous avons donc profité de l’occasion pour lui adresser toutes nos chaleureuses félicitations. Et nous les avons encouragées à toujours écouter et suivre les directives du Parti. Nous n’avons pas manqué de leur demander de continuer à implanter le Parti dans toutes les régions, dans tous les foyers, pour rendre l’UDPCI plus fort. Nous avons également attiré l’attention des hommes qui doivent toujours compter avec les femmes. Les femmes faisant pratiquement la moitié de la population du pays, s’il y a une décision à prendre, il faut nécessairement nous associer à tout débat pour bien faire avancer les choses. Nous avons donc demandé à nos femmes de continuer le travail, de continuer l’implantation du Parti arc-en-ciel, à sensibiliser, à faire venir de nouvelles personnes dans la merveilleuse Maison arc-en-ciel. Ce sont-là les conseils que nous avons prodigués à nos femmes. Pour que le RHDP soit plus fort.

Photo de famille après une investiture

Après la belle cérémonie de San-Pédro, nous nous sommes rendues à Sassandra où les femmes nous attendaient en très grand nombre également. Mais n’étant pas prêtes pour l’investiture, nous avons tout simplement échangé avec elles, leur donnant les conseils qu’il faut. Nous leur avons demandé de mieux travailler et s’organiser en plusieurs sections fortes. De sorte que les mois à venir, nous puissions y retourner pour procéder à l’investiture. Et là nous avons été assistées par le Maire Adjoint, M. TIA Sylvain qui est de l’UDPCI. Il est resté à nos côtés pendant tout le temps qu’a duré cette cérémonie. M. le Maire TIA SYLVAIN n’a pas manqué d’appeler  Le Maire Sangaré qui venait juste de partir en mission pour l’informer de notre présence dans sa Commune. Et nous avons échangé avec lui au téléphone pendant une trentaine de minutes avant de rentrer à Abidjan.

Dès l’entame de ce mois de Mars, vous avez mis le cap sur Soubré, Méagui, Yamoussoukro. Des détails sur cette autre étape de votre mission.

Le vendredi 1er Mars 2019, nous avons pris la route pour Soubré. Dès le matin, nous avons reçu une forte délégation du Parti arc-en-ciel de Méagui pour nous souhaiter la bienvenue en présence de toutes les composantes de la région, au nombre desquels les  coordonnateurs UDPCI de  Meagui, Bonoua John Bright,  d’Oupoyo, Gaguié Hyacinthe, le Secrétaire Régional Adjoint de la Nawa  Nemlin Oho Celestin. Faisaitent également partie de ces délégations, Aka Emma, membre du Secrétariat Régional de la Nawa au compte des Femmes et Némum Déborah (UF Gnipi 2). Et nous avons franchement échangé sur l’implantation de l’UDPCI pour un RHDP plus fort. Ce fut une visite riche et pleine de sens.

Toujours aux côtés des militantes

De 15H30 à 17H, nous avons procédé à l’installation de la coordination Uf-UDPCI de Soubré ce samedi 2 Mars 2019 dans la joie et la ferveur comme nous savons le faire à l’UDPCI. Ensuite, nous nous sommes rendues à Méagui pour échanger avec nos militantes dudit Département de 18h30 à 21h. Et le Jeudi 07 Mars 2019 dernier, nous étions à Yamoussoukro où nous avons été accueillies par de nombreuses femmes. Dans chacune de ces localités, nous avons demandé à nos braves Dames de continuer la sensibilisation et l’implantation de L’UDPCI pour que le Président du Parti soit le meilleur cadre du RHDP à être choisi pour les élections présidentielles de 2020. Avant de les féliciter. Car c’est sur nous les femmes que compte le Peuple ivoirien pour une Côte d’Ivoire paisible !

Ce furent des journées très actives et beaucoup riches en chaleur humaine pour la Présidente nationale  Soro Fara  et la Présidente de coordination UF-UDPCI Anyama,  Germaine Oulaï. Les femmes après avoir reçu les informations d’Abidjan ont promis redoubler d’efforts pour une UDPCI forte au sein d’un RHDP.   « Merci à vous vaillantes femmes. Sachez tout simplement que l’effort fait des forts et que les plus grandes batailles se gagnent dans l’union et la cohésion. Restons soudées et Dieu nous bénisse ».

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook