Mali/Le Chef de la Minusma démis de ses fonctions

De nationalité française, Christophe Sivillon, avait déjà été relevé de ses fonctionsde chef du bureau de la Minusma à Kidal par sa hiérarchie avant la décision – de le déclarer persona non grata. Cette levée de bouclier fait suite à des propos polémiques tenus par le concerné sur la ville de Kidal en début de ce  mois décembre.

Le diplomate onusien a désormais 24h pour quitter le territoire national. Il était, hier  mardi 10 décembre, dans un avion en partance de Kidal vers Bamako lorsque le ministre malien des Affaires étrangères a fait sa déclaration officielle.

 Dans un communiqué, La Minusma a pris acte de la déclaration du gouvernement Malien dans un communiqué.

L’Onu  voulait, semble-t-il, un départ sans fracas, mais les autorités maliennes, très remontées, étaient visiblement partisans de la manière forte.

Source : rfi.fr avec afriquematin.net

Les commentaires sont fermés.