L’ong Santé Animale Afrique vaccine 547 animaux de compagnie à Abidjan.

Par HAIDMOND KAUNAN -Afirique Matin.Net

547 animaux de compagnie dont des chiens , des singes, des mangoustes,des chats…ont été vaccinés à Abidjan. C’est l’Ong  Santé Animale Afrique dont l’une des missions comme l’indique son nom,est la vaccinations des animaux « amis de l’homme » qui l’a fait et l’a révélé . C’était ce samedi 23 juillet  lors d’une rencontre alors qu’elle  faisait le point des actions à son siège à Abobo-Avocatier.
 » Santé Animale Afrique » s’est donné plusieurs missions et s’est assigné assez d’objectifs. On parle  entre autres de la vaccination des animaux domestiques et autres  animaux apprivoisés et adoptés.Traiter des animaux de fermes tels le bétail et la volaille.
 La formation en technique d’élevage et agricole s’imposant, 60 personnes  y ont été initiées. En vue de permettre une auto-suffisance alimentaire en protéine animale. Ces acteurs ont également instruits pour le renforcement de la qualité et la quantité de la production agro-pastorale puis une assistance améliorée avec un apport en matériel et aliment.
36 autres personnes ont été formées pour une insertion socio-professionnelle dans le même domaine.
 Pour parvenir  à vacciner ces 547 animaux de compagnie « Santé Animale Afrique » avait procédé à une méthode de sensibilisation porte à porte.  D’autres bénévoles  ont appris à donner des conseils  st des soins vétérinaires ambulatoires .Avec pour mission la prisse en charge en charge des victimes d’agression des animaux errants et malades.
Selon M. Gnombléa Akilas, président de cette structure,  depuis plus d’un mois 3 à 4 personnes sont formées par semaine sur les techniques d’élevage  avec pour but  le placement en qualité d’ouvriers dans des fermes. Dans le cadre de son programme d’assistance aux agriculteurs et de création des plantations  l’ONG est représentée par des délégués dans des régions du pays.
Le président Gnombléa Akilas  pense qu’avec quatre départements  dont ministériels L’ong dépend elle demeure orpheline. C’est pour quoi il souhaite un appui  en matériel pour se rendre dans les quatiers et les fermes
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.