Littérature/ la Librairie de France organise la dédicace du livre Yacouba Sylla ‘’les filles de Gagnoa’’ ce samedi 24

 

La Librairie de France organise une dédicace spéciale du roman Yacouba Sylla, écrivain ivoirien ,ce samedi 24 avril 2021. Spécialiste en genre, il fait la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la jeune fille. Son œuvre intitulée ” les filles de Gagnoa’’ ébauche l’importance de la scolarisation de la jeune fille et le respect des droits fondamentaux de la femme.

Nous vous proposons un extrait du livre ” les filles de Gagnoa’’

Dialogue entre Digbeu et Bakoroh sur oui ou non la scolarisation de leurs filles…

Mon frère Bakoroh, cette école occidentale a pour objectif de créer cette égalité entre l’homme et la femme. Le projet est de changer la nature des rapports car la femme ne sera plus au service de son homme. Celui- là même qui a été créé pour régner sur sa famille.

Tu sais mon frère Digbeu, l’école occidentale est un couteau à double tranchant que nous mettons entre les mains de nos jeunes filles.

Combien d’entre elles retourneraient après tant de connaissances se mettre à la disposition de leurs époux. Et toutes ses valeurs acquises auprès de nos femmes, celles qui savent tout et qui subiront à leur tour le diktat de ces jeunes filles émancipées qui deviendront forcément arrogantes, insolentes et ingrates.

Qu’en sera – t- il de la question de la dot ?

Qu’elle femme instruite voudra informer sa famille de son mariage en suivant la coutume ?

La jeune fille se mariera même à un incroyant au nom de la liberté de choix.

Mon frère Bakoroh, acceptera- t- elle de marier le frère de son mari (Lévirat) en cas de décès de de ce dernier ? Acceptera- t- elle de se mettre en couple avec le veuf de sa sœur (Sororat) ?

Mon frère Digbeu et qu’en sera t- il de l’avantage de la polygamie ? Avoir plusieurs femmes qui prennent soin d’un seul époux à longueur de journée n’a – t- il pas ses avantages ?

Mon frère Bakoroh, ces filles instruites revendiqueront le droit à l’héritage alors que comme tout le monde le sait il revient aux garçons notamment l’ainé de prendre naturellement la place du père.

Mon frère Digbeu le droit à la succession sera menacé avec des filles instruites qui voudront diriger les familiers.

La suite ce samedi 24 avril, à la cérémonie de dédicace à la Librairie de France.

” Les filles de Gagnoa” de l’auteur Yacouba Sylla

Edité le 8 Novembre 2019

Les éditions Tabala.

Facebook