ads bas

Les rois et chefs traditionnels échangent avec les partis politiques sur le processus de réconciliation nationale

ads bas

Par Jean Levry – Afrique Matin.Net

Longtemps restés inactifs dans le processus de réconciliation nationale , les rois et chefs traditionnels veulent à présent jouer un rôle important. A la tête de la chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, Nanan Amon Tanoe Paul-Désiré et plusieurs têtes couronnées ont pris leur bâton de pèlerin pour parcourir  la Côte d’Ivoire et échanger avec les principaux animateurs de la vie politique.

Le vendredi 24 août 2018, ils étaient au siège du Rassemblement pour la paix, le progrès et la partage (RPP) où ils ont échangé avec le président de ce parti d’opposition, Ouattara Gnonzié.

« Les rois et chefs traditionnels sont préoccupés, comme tous les Ivoiriens, par la paix et la réconciliation et nous leur avons donné notre position sur toutes ces questions », a confié le président du RPP au sortir de la rencontre. Et l’ex-directeur de la RTI, d’ajouter:

« Nous sommes un parti de paix, donc nous voulons la paix et la réconciliation nationale. Mais on ne peut pas faire la réconciliation sans le dialogue entre les citoyens, les partis politiques et le pouvoir. Nous avons indiqué au président de la chambre des rois que le gouvernement a fait un pas important vers la réconciliation (la libération de 800 prisonniers politiques, ndlr) que nous considérons comme l’amorce de la réconciliation. Je pense qu’ils peuvent prendre le relais pour encourager le Président de la république pour qu’il aille plus loin parce qu’il reste encore beaucoup à faire. »

Le leader du RPP s’est réjoui de la démarche des gardiens des us et coutumes et a souhaité qu’ils traduisent les préoccupations des partis politiques et des Ivoiriens au pouvoir en vue de booster le processus de réconciliation nationale en cours depuis 2011 et qui reste encore un vaste chantier.

« Nous leur avons fait part de nos préoccupations. Ils ont eu une oreille très attentive et nous nous réjouissons de cette posture qu’ils ont eue et de la démarche qu’ils ont entreprise qui consiste à rencontrer tous ceux qui occupent le champ politique en Côte d’Ivoire. Nous souhaitons qu’ils transmettent nos préoccupations au pouvoir», a-t-il conclu.

Avant le RPP, la chambre des rois et chefs traditionnels était au PIT le jeudi 23 août et prévoit échanger avec d’autres partis politiques.

Les commentaires sont fermés.