Législatives 2016 à Akoupé: Dagou Yapi Hyppolyte  annonce sa candidature

 

Par Sercom – RPP

A quelques mois des élections législatives 2016, les futurs candidats se dévoilent. M. Dagou Yapi Hyppolyte n’est pas en reste. Le dimanche 24 juillet 2016 a été le jour choisi par lui pour annoncer à ses parents sa volonté de briguer le poste de député du département Akoupé. Au cours d’une réunion tenue à Becoeuffin avec les militants de son parti, le Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP), venus des différents villages (Assikoun, Kodjan, Bacon, Agbaou, Assangbadji, Bonahouin, Yadio, Banacomoé etc…) et en présence de chefs traditionnels, il a confirmé l’information qui circulait déjà sur les lèvres.

« J’ai initié cette rencontre pour deux raisons. La première c’est que je suis membre d’un parti politique, le Rpp, qui aspire au pouvoir d’Etat. Mais avant d’atteindre le pouvoir d’Etat, il y a le pouvoir législatif. Le parti a estimé qu’il faut avoir des élus au Parlement. Et le choix a été porté sur moi pour être candidat dans le département d’Akoupé. Les populations, bien qu’étant informées, il fallait que je vienne leur dire officiellement que je suis candidat à la députation. La deuxième raison est qu’il y a d’autres velléités de candidature. Et déjà, une rumeur circule laissant croire que je m’étais désisté au profit d’un autre candidat. Cela nécessitait que je rentre au bercail pour préciser un certain nombre de choses et dire que je suis bel et bien candidat. », a-t-il déclaré, situant l’objet de la réunion.

Pour celui qui a reçu l’onction et les encouragements ainsi que la promesse d’un soutien indéfectible de la part des populations, une étape vient d’être franchie.  « Etant natif de Bécoeuffin, j’ai voulu donner l’information en premier lieu aux miens et aux villages qui composent la sous-préfecture de Bécoueffin. Dans les prochaines semaines,  je porterai cette information aux  villages d’Akoupé », a fait savoir ce cadre d’Akoupé, Directeur général des établissements d’enseignement supérieur ETEP et par ailleurs Secrétaire national chargé de l’organisation et de la mobilisation au RPP. Il a également profité de cette rencontre pour sensibiliser les militants à la signature de la pétition internationale pour la libération du président Laurent Gbagbo en sa qualité de représentant du Rpp au sein de la cellule de coordination de cette initiative du Doyen Bernard B. Dadié et l’ancien premier ministre Koffigoh.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.