Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Impôts/La France, championne du monde et de la pression fiscale

En 2016, la France était encore le deuxième pays parmi ceux sde l’OCDE, à avoir les prélèvements obligatoires les plus élevés (à 45,3%), derrière le Danemark à 45,9% de la richesse nationale. Mais avec les nouvelles hausses des impôts en 2017, elle a finalement remporté le triste trophée du pays le plus imposé au monde. Selon epochtimes.fr, dans l’Hexagone, les impôts, les taxes et les cotisations sociales payés par les ménages et les entreprises totaliseraient 47,6 % de la richesse nationale (Pib).  Si l’on en croit une étude publiée au mois de  décembre par Eurostat, l’Hexagone a ravi en 2017 au Danemark la première place du continent en matière de prélèvements obligatoires, devant la Belgique, la Suède et le Danemark. À l’autre bout du classement, l’Irlande reste le pays européen où les impôts sont les plus légers (23,8% du PIB à comparer avec les 47,6% de la France). Quant  au  Figaro, il avance que le taux de pression fiscale sur le Pib était de 33,6 % en France en 1965 (contre 24,8 % en moyenne dans l’Ocde). Mais alors que depuis, les impôts et cotisations ont augmenté partout, ils ont augmenté plus rapidement en France à cause des cotisations sociales, si bien que l’écart s’est un peu accru. L’impôt sur le revenu ne pèse en réalité pas plus lourd dans l’Hexagone que dans la moyenne des autres pays européens. C’est en matière de cotisations sociales que les Français payent beaucoup plus que les autres: elles se hissent à près de 18,8% du PIB, d’après les calculs d’Eurostat contre 16,7% en Allemagne, 16,1% en Belgique… et seulement 1% au Danemark. On comprend dès lors le ras-le-bol fiscal des Français avec la dernière augmentation des prix du carburant. D’autant plus qu’on estime que plus un pays est imposé, moins il a de libertés et plus il se rapproche d’un pays totalitaire…

Source : epochtimes.fr

Facebook