Humanitaire: le groupe Noblesse, un groupe au service des autres

Par  Justin  Kassy – Afrique Matin

Promouvoir la Solidarité sous toutes les formes en développant des activités sociales, familiales, culturelles, récréatives et sportives. Voilà entre autres, les idées nobles qui sous-tendent la création en décembre 2014 du « Groupe  Noblesse ». Une association des  femmes Ivoiriennes (20 personnes) respectables et respectées vivant en France, et soucieuses du bien-être de leurs compatriotes.  Le « Groupe  Noblesse » est présidé par Mariam  Stéphanie  Fadiga. Une Ivoirienne qui scrute les quatre points cardinaux pour des affaires et des causes nobles. Une Ivoirienne qui ne manque pas d’imagination. On ne manque d’éloge à l’endroit de la présidente dudit groupe. Celle dont on reconnaît dans l’hexagone la  polyvalence dans beaucoup d’activités dignes. A ceux qui pensent que la place de la femme doit être reléguée au second plan, Mariam dit : «  Etre femme, c’est bien ! Mais, l’être et être en même temps utile, c’est mieux ! C’est pourquoi, nous, femmes qui formons le « Groupe Noblesse », avions eu une idée noble de venir au secours de nos sœurs, nos enfants…en difficulté, en un mot, aux personnes démunies. Notre  objectif est plutôt de partager cet amour, de donner le sourire à ceux qui en ont besoin, œuvre que nous poursuivons avec l’aide et la bénédiction du Dieu  Tout-puissant. Oui, nous sommes femmes, nous sommes mères et nous sommes sœurs, et nous partageons cette solidarité ». Au niveau activités, le « Groupe Noblesse » a fait pendant les vacances de l’année dernière des dons ici à Abidjan de denrées alimentaires à l’orphelinat de Bingerville et à la Pouponnière de Yopougon.  Quand 20 complets de pagnes Hollandais et 2.000 Euros sont pour une plaque tournante des membres, c’est-à-dire Noblesse.  « On les donne à une Noblesse chaque 3 mois », dira Mariam la présidente. Le « Groupe  Noblesse » dont le Siège Social est à 30, Place Le Vau, 92600 Asnières-sur- Seine, projette de faire encore de nombreux heureux, dans sa politique sociale, afin, dit-il, d’être davantage plus proche de ceux qui sont dans le besoin. Récemment, le « Groupe Noblesse » a participé en France et ici au pays, à la Campagne de sensibilisation pour le cancer de seins et de l’utérus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.