GUINÉE-BISSAU/ Situation confuse après des coups de feu dans la capitale

Par  Guy Yao/afriquematin.net

La situation est très confuse, ce mardi 1er février 2022, à Bissau. Des tirs ont été signalés dans le centre-ville près des institutions du pays. Des détonations qui ont provoqué un début de panique.

Des tirs d’armes automatiques se sont fait entendre en début d’après-midi autour du palais du gouvernement, interrompant le ainsi le Conseil des ministres extraordinaire qui se tenait en présence du président de la République, Umaro Sissaco Embalo, le Premier ministre Nuno Gomes Nabiam et le reste du gouvernement.

Cette situation confuse a entrainé une débandade dans le centre-ville et la fermeture des écoles et autres commerces. De nombreuses sources font état de mouvements militaires dans la capitale bissau-guinéenne et des cordons armés ont été déployés autour de certains bâtiments officiels.

Pour l’heure aucune déclaration officielle n’a été faite depuis le début de cette situation.

LIRE AUSSI :   N’FALY KOUYATE (artiste Guinéen) : « Le feu de brousse est plus dévastateur que le terrorisme »