Fédération des praticiens de la médecine traditionnelle de Côte d’Ivoire/ Des dissidents s’entredéchirent

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

(Mercredi 05 juin 2019)-Au moment où un procès oppose la fédération nationale  des tradi-praticiens de santé (FTSN-CI) dirigée par Ano Kouao Daniel au comité ad’hoc,  les anciens collaborateurs du président-fondateur sont à couteaux-tirés au sein de la dissidence. Pour cette assemblée,  sept(7)  candidats dont le président du comité ad’hoc, Brahima Koné sont en lice pour briguer le poste de président. Mais l’ex-vice-président de la fédération nationale qui ne veut pas avoir d’adversaire, exige  le remboursement de ses dépenses.  Pour dissuader les éventuels prétendants à la tête de leur structure en vue d’imposer son dossier. « Nous avons gagné le procès qui nous opposait à la dissidence au tribunal de Yopougon. Ils avaient promis de faire appel et on les attendait. Et contre toute attente on apprend qu’ils s’apprêtent pour une assemblée générale élective. C’est vraiment à un véritable  jeu de coq à l’âne auquel on assiste, nous sommes sereins » a réagi le président Ano Kouao Daniel. Faut-il bien rappeler que cette dissidence  entend  organiser une assemblée générale élective le samedi  8 juin 2019 prochain.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook