Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Développement durable : le REFAAC annonce la seconde édition des journées africaines de l’écologie.

Par VOUZO ZABA, Afriquematin.net.

En prélude à  la deuxième édition des journées africaines de l’écologie et des changements climatiques (JFAC 2019) qui se tiendra  du 18 au 22 mars 2019 au palais de la culture de Treichville, le Réseau Africain des Experts pour les forêts , l’agriculture et les changements climatiques (REFACC) a invité la presse et  les principaux acteurs du développement durable en Côte d’Ivoire pour situer l’ensemble des populations africaines sur l’enjeu de cette initiative essentielle à la préservation du cadre de Vie sur l’étendue du continent.Le REFAAC

« Transition énergétique et écologique en Afrique » est le thème principal des activités qui vont conduire les 2èmes journées Africaines de l’écologie et des changements climatiques. Pour Germain N’zi, directeur exécutif du REFACC « ces journées se veulent un cadre d’échanges, une plateforme d’opportunités décisionnelles, structurelles et enfin opérationnelles à la porté des décideurs des Etats et des autres acteurs pertinents des questions liées au développement durable et aux changements climatiques ». En effet, l’objectif principal attendu par les initiateurs de ces journées sur l’environnement  est de faire prendre conscience aux populations des comportements à risques et de vulgariser et accroitre les actions citoyennes de vulgarisation des bonnes pratiques pour soutenir la transition écologique et la lutte contre le changement climatique en Afrique.Le REFAAC

 Pour Kaba Nialé, Ministre du plan et du développement, invitée d’honneur du REFACC,  cette initiative vitale pour la préservation de l’environnement et du cadre de vie en Afrique est une condition sine qua non pour le développement de l’Afrique. Elle a clos son allocution par une invite à l’endroit des experts qui vont plancher sur les différentes thématiques de ces journées dont «  les conclusions sont attendues en vue de les intégrer dans les prises de décisions gouvernementales ».  Après avoir retracé la politique gouvernementale en la matière dont est chargé son département, Joseph Séka Séka, ministre de l’environnement et du développement durable a félicité les promoteurs de ces journées Africaines de l’écologie pour leur dévouement en faveur de la préservation de l’environnement et de la biodiversité. Quant au  premier représentant  du royaume chérifien en Côte d’Ivoire, Abdelmalek kettani, partenaire du REFFAC, il s’est dit réjoui de la prise de conscience des acteurs Africains du péril que constitue pour le continent, le réchauffement climatique. Il a égrené les actions de développement durable entreprises par le Maroc pour freiner les conséquences de ce mal planétaire. Il a clos son propos par  le souhait de voir appliquer le plus tôt possible les résolutions entérinées par l’ensemble des experts africains au soir du 22 mars 2019.

Il est à rappeler que le réseau des experts africains pour les forêts, l’agriculture, l’énergie  et les changements climatiques (REFACC) est une association non lucrative créée par un consortium d’experts africains en vue de renforcer le dialogue et la coopération avec les acteurs des pays africains. Ce réseau apolitique se propose d’apporter une dynamique à la lutte contre les changements climatiques dans les collectivités et aider les communautés rurales les plus vulnérables.

 

Facebook