Deuil/Charles Koffi Diby retrouvera sa dernière demeure le 14 mars prochain à Pakouabo, son village natal

Par Brou François /afriquematin.net

Décédé le 7 décembre 2019 à Abidjan des suites d’une longue maladie,  l’ex-président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), Charles Koffi Diby, sera  inhumé le samedi 14 mars 2020 au mausolée familial à Pakouabo (Bouaflé), son village natal. L’annonce a été faite le  mercredi 19 février 2020  par la famille du défunt.

Au terme des différents échanges entre  les membres  de la famille de l’illustre disparu  et les autorités politiques et administrative de la Côte d’Ivoire, le programme définitif des obsèques de ce vaillant serviteur de l’Etat a été officialisé.

 C’est sur le  parvis de la Cathédrale St Paul du Plateau que les officiels et les populations ivoiriennes vont  se recueillir  auprès du corps de l’ex homme politique et technocrate de renom, le mercredi 11 mars,  suivi d’un  hommage bien mérité à son endroit  dans  les locaux du Cesec, institution dont il tenait les rênes avant sa disparition.

Le jeudi 12 mars sera marqué par le départ définitif du défunt des bords de la Lagune Ebrié pour son village natal, Pakouabo, qui sera sa  dernière destination où une messe de requiem sera dite en sa mémoire au stade municipal de la ville, et cela,  soutenue par des honneurs militaires. L’inhumation aura lieu dans l’intimité familiale, le 14 mars 2020.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook