Daloa : le Maire Gbeuly Stéphan prend officiellement fonction et promet l’unité politique et sociale 

Par Youne Brice – Depuis Daloa
Le Maire en Compagnie de l’huissier de Justice
Stéphane Gbeuly Auguste a été officiellement installé par le conseil municipal et les autorités préfectorales de Daloa, le lundi 17 décembre 2018, à la salle de délibération de la maire de cette localité.Cette passation qui s’est faite sous haute surveillance policière a été marquée
par l’absence du maire sortant Samba Coulibaly.
Gbeuly Stéphane Auguste a eu l’onction des conseillers municipaux qui l’ont porté avec une majorité absolue à la tête de la magistrature suprême de Daloa. Élu avec la caution de 24 conseillers le jeudi dernier, Gbeuly Stephane sera aidé dans sa tâche par six adjoints. Ce sont dans l’ordre protocolaire, Sylla Yaya, Karidja Diarra, Batouo Domy, Koné Mamadou Fangagné, Inza Sylla et Zrango Denis.
À peine, installé que le jeune opérateur économique, Gbeuly Stéphane Auguste  appelle à l’union de tous pour le développement de Daloa.
Le plus jeune maire de la commune de Daloa s’engage à travailler avec
tout le monde en privilégiant l’intérêt de la population. “ Je vais œuvrer pour le rapprochement avec l’ancienne équipe. Il n’y aura pas de chasse aux sorcières. “, a-t-il dit.
Pour sa part, le mandataire du président de la République de Côte d’Ivoire, le Préfet de la région du Haut-Sassandra, préfet du département de Daloa, Bako Digbé Anatole Privat, a souligné que selon les textes prescrits, qu’en l’absence du maire sortant, “nous avons fait constater cette absence par un huissier de justice, à partir de là, le maire entrant peut exercer officiellement”. Poursuivant, le Préfet de Région a prodigué des conseils au nouvel élu:“ Vous êtes jeune et Vous prenez une commune comme Daloa ou la tâche est immense. Pour cela vous devez travailler avec toute la population et soyez à son écoute. Ne considérez pas tout ce qui s’est passé relatif à l’élection du jeudi, pensez plutôt au développement de la commune en vous mettant au travail », a-t-il conseillé. 
Il n’a pas manqué de s’adresser aux partisans du maire sortant “ Je comprends votre réaction car ce genre de cas arrivent rarement. Cependant, il faut qu’ils comprennent que ce qui s’est passé le 13 décembre dernier est conforme à la loi et que le maire élu est pour tout le monde.” a-t-il rappelé.
Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook